REFLEXION

SIDI LAKHDAR (MOSTAGANEM) : Départ de feu à la forêt de Seddaoua (Ain Brahim)



La belle forêt de Seddaoua relevant de la zone de la plage de Aïn-Brahim, Daïra de Sidi Lakhdar, située à 55 kilomètres environ du chef-lieu de la wilaya Mostaganem a été la proie de flammes suite à un feu qui s’est déclaré, à-t-on appris vers les coups de 13 heures 20 minutes, hier, dimanche 02 juillet 2020. Rappelons que depuis le 1er juin 2020, le feu s’est déclaré sur 36 foyers éparpillés à travers les forêts de la wilaya et que 8 hectares et 32 ares ont été ravagés par les flammes, sans compter ceux dont il est question ici. La même source a indiqué que l’alerte a été donnée par les riverains qui se sont précipités immédiatement sur les lieux pour tenter de contenir le feu et éviter la propagation de l’incendie en attendant que les secours parviennent de l’unité secondaire de la protection civile et de l’antenne locale du service de la conservation des forêts. La source a indiqué par ailleurs que cette journée du 3eme Aid est particulièrement caniculaire qui a commencé la matinée quelque peu chargée d’humidité puis elle a gagné en température, rendant l’atmosphère extrêmement sèche et cette forêt de « Seddaoua » qui est base d’essences forestières dominées par des « Pins d’Alep » , très sensible à la moindre étincelle. Quelques minutes plus tard, les agents de l’unité secondaire de Sidi Lakhdar étaient sur place avec une colonne mobile, suivis des forestiers .Leur premier souci a été de circonscrire le feu dans un périmètre de sécurité pour l’empêcher de s’étendre. En ce moment même des informations crédibles nous sont parvenues faisant état d’un incendie qui s’est déclaré au niveau de la forêt de la Commune de Ain Noussy,  coïncidence ou curieux hasard ? On ne le sait pas pour le moment et l’enquête qui suivra donnerait probablement des réponses. Dans tous les cas, les Services de la Conservation des forêts et de la protection Civile, savent que Août est un « mois rouge »,celui qui connait le plus grand nombre d’incendies forestiers enregistrés. Sur cette base, le plan d’organisation des secours est opérationnel avec la mobilisation des moyens d’intervention humains et matériels avec des rondes permanentes ciblant les espaces forestiers les plus exposés aux départs de feux. Au moment où nous mettons cette information sous presse, l’opération d’extinction du feu est en train de se poursuivre sur les lieux où les riverains sont sur le pied d’alerte, craignant pour leur agglomération et pour le système écologique de cette forêt de « Seddaoua » . Rappelons que cette merveilleuse forêt ne cesse de subir des agressions, où plusieurs hectares ont été dégradés pour qu’ils puissent être exploités à des fins personnelles. Durant les années passées, cette région a été la cible de pillage de sable et de tuff par des individus cupides et sans scrupules, portant atteinte à l’écologie forestière vers la destruction du patrimoine naturel de la région                                

Younes Zahachi.
Dimanche 2 Août 2020 - 17:40
Lu 362 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 08-08-2020.pdf
3.78 Mo - 07/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+