REFLEXION

SIDI KHETTAB (RELIZANE) : L’Usine de montage de véhicules Volkswagen inaugurée

La première voiture de l’Usine SOVAC Production de Sidi Khettab a été inaugurée ce jeudi en présence du ministre du commerce, du PDG SOVAC, M. Oulmi Mourad, du wali de Relizane, Mme Brahmi Nacera, du consul d’Allemagne, du consul d’Oran d’Espagne et du wali de Mostaganem, M.Temmar Abdelwahid.



En effet, l’usine de Relizane entre dans le cadre d’un partenariat ratifié en novembre 2016 par les responsables du groupe allemand et le Président directeur général de Sovac, M. Mourad Oulmi,  qui prévoit notamment, la sortie des premiers véhicules au cours du mois de juin 2017 pour un volume de production globale pour la première année de 12 000 véhicules et d’évoluer progressivement à 100 000 unités/an à l’horizon 2020. Comme nous l’annoncions dans nos précédentes éditions, les premiers essais de l’usine de Sovac Production de Relizane ont débuté en mai dernier et s’étaleront sur une période de deux semaines. C’est ce que nous apprend en effet un communiqué transmis par le représentant du groupe allemand en Algérie qui précise notamment, qu’en partenariat avec le groupe Volkswagen, le projet d’usine Sovac Production a entamé depuis jeudi dernier , le lancement de sa première voiture». Notons, également que «les premières unités des véhicules produits sur le site de Relizane, à savoir des Volkswagen Golf et Seat Ibiza ont été soumis à une série de tests de qualité supervisés par les responsables qualité du Groupe Volkswagen». Il est ainsi révélé que ces véhicules subiront une multitude de tests dans toutes les conditions «afin que les équipes de qualité puissent approuver toutes les procédures de production selon les normes de Volkswagen Group. Ces tests qui s’étaleront sur deux semaines vont se solder par un quitus de validation des véhicules produits par Sovac Production aux standards du constructeur.». Quatre modèles sortiront des chaînes d’assemblage de cette usine, Volkswagen Golf 7, Seat Ibiza, Skoda Octavia et VW Caddy. Des sessions de formation et de perfectionnement ont été organisées aussi bien en Algérie par des ingénieurs de Volkswagen que dans des usines du groupe en Europe, particulièrement en Allemagne, Espagne et Ukraine au profit des ingénieurs et techniciens algériens. Du côté du ministre du commerce, au moment où le pays a besoin de nouvelles sources de financement "nous devons faire le choix entre l'impôt sur les bénéfices des sociétés (IBS) (qui comptent parmi les incitations) et les priorités, à savoir la création de richesses et de postes d'emploi». Soulignant les efforts consentis par l’Etat pour le développement de l’industrie nationale automobile, le ministre du commerce a indiqué qu’après l’inauguration de l’usine Volkswagen, et en plus des capacités de production des deux unités (Renault et Hyundai), la production automobile en Algérie s’élèvera à 30.000 voire 40.000 véhicules par an. Le code de l'investissement ne peut être la seule solution à tous les problèmes de l'économie nationale, a-t-il précisé, insistant sur l'impératif d'améliorer le climat des affaires, à travers la lutte contre la bureaucratie, la garantie du foncier industriel et le financement afin de pouvoir relancer l'investissement en Algérie.

Nadir
Vendredi 28 Juillet 2017 - 19:11
Lu 886 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 16-12-2017.pdf
3.52 Mo - 15/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+