REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Remous à l'APC de Mezaourou



A peine 15 mois depuis l'élection  des membres  de son exécutif, l'A.P.C de Mezaourou, relevant de la Daïra de Télagh, 50 km au sud de Sidi Bel Abbès, fait actuellement face à des remous considérés comme un conflit entre  le maire d'obédience RND et 07 autres membres. Ces derniers, dans  des correspondances dont Réflexion détient des copies soulignent qu'ils n'ont jamais legitimé la désignation des vices -présidents du fait que les modalités de leur élection seraient  non conformes à l'article 70 du code  communal. " Le 26 -02 -2018, le maire, tiennent-ils à rappeler, en absence  de l'ex-Wali M. Hachani, pour des raisons de santé, avait violé les règles de la loi en vigueur, en validant une délibération sous les références 2017/36 relative à la désignation des membres de l'exécutif mais laquelle n'était signée que par 06 membres seulement sur 13 que compte l'A.P.C., piétinant ainsi l'art.70 qui exige la majorité absolue." ''Nous avons, à maintes reprises, réclamé  une copie de cette délibération mais en vain, le P/APC agissant d'ailleurs unilatéralement,  déclare être'' le boss'' et fait ce que bon lui semble'', concluent les protestataires.           

M.Noui
Mardi 19 Mars 2019 - 16:54
Lu 285 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma