REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Pillage à l'annexe communale d’Ain Chafia



Le maire de Téghalimet ,ses collaborateurs et autres  citoyens de la région ont réagi aux actes de pillage perpétrés tout  récemment contre l'annexe communale d’Aïn Chafia, petite localité de quelque 40 familles située à 12 km, à l'est du chef lieu de la commune, apprend -on de source bien informée. Juste après le départ des éléments des forces de l'A.N.P en cantonnement dans la zone depuis longtemps, l’annexe communale, restée fermée depuis la décennie noire, a été systématiquement pillée, selon les mêmes sources. Les voleurs ont pénétré dans l'annexe non surveillée, pour s’emparer, à la faveur de l'obscurité, de 11 portes, des fenêtres et autres objets mobiliers.  Devant ces actes de violence et notamment les cambriolages commis vraisemblablement la nuit, en l’absence de services de sécurité et où d’anciens gardes communaux apparemment terrorisés par le climat de crainte qui plane sur le ''hameau fantôme'' se disent   prêts à  quitter les lieux éminemment, de peur de représailles.                   

M.N
Mercredi 2 Janvier 2019 - 18:09
Lu 343 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma