REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Manque criard d'anesthésistes-réanimateurs



A Télagh,50 km au sud de Sidi Bel Abbès, outre la longue liste d'attente des patients se sentant dans le besoin et le bloc  opératoire qui fonctionne au ralenti, en fonction des programmes, les médecins-réanimateurs manquent cruellement à l'établissement public hospitalier  (E.P.H),considéré pourtant comme le plus ancien hôpital de la région sud de la Wilaya, a-t-on appris, en marge d'une veillée religieuse ,de certains riverains. "Une seule et unique réanimatrice  originaire de la capitale de la Wilaya, y exerce actuellement au niveau de l'ensemble des services, venant une  fois par semaine,  pour assurer sa  permanence de 24 h, lancent d'autres intervenants, agents paramédicaux de leur  état au sein de cet E.P.H. ,et d'ajouter: «pour répondre aux attentes des malades issus d'une dizaine de communes et dont le nombre aurait considérablement augmenté ces derniers temps, il faudrait l'affectation d'au moins 04  médecins anesthésistes-réanimateurs dans notre établissement où  une moyenne de 15 à  20 malades nécessitant une intervention chirurgicale, sont reçus quotidiennement". "Devant ce flagrant déficit de ces "spécialistes de l'ombre’ du bloc opératoire, renchérit un confrère, maintes opérations se voient ainsi reportées à des dates ultérieures, à la grande déception des patients; et  dans le cas où  le malade est grièvement atteint,  on procède automatiquement à son évacuation vers les U.M.C du CHU  Hassani Abdelkader  de Sidi bel abbès".Un responsable de l'E.P. H en question, dira à son tour qu'ils attendent désespérément l'affectation d'anesthésistes-réanimateurs, faisant preuve de la patience de Sidna Ayoub.      

 

M.N
Mardi 6 Février 2018 - 18:15
Lu 303 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma