REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Les habitants de Téghalimet ne savent pas où enterrer leurs morts



Les habitants de Téghalimet, 40 km au sud de Sidi Bel Abbès ne savent pas encore s'ils se feront enterrer à  Téghalimet, ou ailleurs, dans une nécropole spacieuse d'une localité limitrophe.  "Sidi Ahmed, le seul et unique cimetière de la ville, se trouve entièrement saturé et nous sommes contraints aujourd'hui de rechercher des espaces "vides" entre les tombes, soulignent des vieillards. Nous éprouvons toutes les peines du monde pour enterrer nos morts", ajoutent-ils. Des membres de la société civile renchérissent :"Cela ferait bientôt des années que nous attendons l'attribution d'une parcelle de ces terres agricoles pour la création d'un nouveau cimetière lequel est devenu une nécessité, voire une urgence pour accueillir les futures dépouilles". Mis sous les pressions quotidiennes pour ce problème épineux, Mr Bellabed, P/APC de Téghalimet, déclare avoir saisi les premiers responsables de la wilaya, à maintes reprises. "Toutes les démarches ont été entreprises auprès des services concernés de Sidi Bel Abbès, notamment  auprès des anciens walis, en l'occurrence Hachani et Saci qui nous ont donné des promesses. Et la délivrance tarde à voir le jour.                               

 

Noui Moussa
Samedi 19 Septembre 2020 - 15:52
Lu 159 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-10-2020.pdf
2.8 Mo - 18/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+