REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Le foyer de l'enseignant fermé depuis 11 ans



Si sous d'autres cieux, la journée mondiale de l'enseignant a été  célébrée en  conformité de  l'éclat et la valeur accordés à cette noble tâche, dans la wilaya de Sidi Bel Abbes et particulièrement à  Télagh, dans la partie sud, serait passée inaperçue, selon des enseignants de cette seconde plus importante ville de la Mekerra, rencontrés inopinément à Sidi Bel Abbes. ''Et pour cause, diront certains d'entre eux, lé foyer de l'enseignant de Télagh destiné pour les rencontres, la détente et la décompression du stress professionnel, reste fermé depuis bientôt 11 longues années pour des raisons indéterminées. ''Cette structure  aurait coûté aux œuvres sociales du secteur, plus de 500 millions de centimes, pour être érigée dans un pavillon de l'école primaire ‘’Mawalid Tahar’’ ,à l'issue de grands travaux d'aménagement, soldés par la réalisation d'une cafétéria et d'une salle équipée de 10 ordinateurs, avec ,bien sûr, une connexion internet à  haut débit et un bureau  réservé exclusivement  aux doléances des enseignants", ajoute un  enseignant en retraite.  Il faut rappeler que depuis lors, les enseignants de Télagh, en activité ou en retraite se disent désemparés, et ne pourraient œuvrer ni à la défense de leurs droits ni encore à la promotion d'un enseignement de qualité, accessible à toutes et à tous et qui soit catalyseur du ''vivre ensemble " et de l'édification nationale, que Abdelaziz Bouteflika a toujours prônés

N.M
Samedi 6 Octobre 2018 - 18:13
Lu 272 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma