REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Des cheikhs de la chanson traditionnelle revendiquent leurs indemnités



A l'issue de l'arrêt forcé de leurs activités musicales, dues à la pandémie de Covid-19, des cheikhs de la wilaya  de Sidi Bel Abbès, connus dans le domaine de la chanson traditionnelle, jouée à la gasba, attendent désespérément et depuis longtemps, l’octroi de leurs indemnités, apprend-on d'une source concordante. "Nous n'avons jamais perçu ces aides financières, diront Cheikh Tahar et cheikh Saouli de Marhoum, à l'extrême sud de la wilaya de Sidi Bel Abbès, et ce malgré toutes les promesses données par les premiers responsables du secteur". D'autres chanteurs de Raï traditionnel renchérissent :" Nos responsables ont pourtant déclaré avoir désigné des commissions de haut niveau, en vue d'étudier judicieusement les dossiers déposés et de veiller à l'attribution de ces primes, au profit des artistes, toutes catégories confondues, affectés par les effets douloureux de Covid-19.Néanmoins tous nos appels à l'aide, demeurent peine perdue"               

N.M
Lundi 6 Juillet 2020 - 17:02
Lu 458 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 06-08-2020.pdf
3.65 Mo - 05/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+