REFLEXION

SIDI BAKHTI (TIARET) : La salle de soins dans un état lamentable



"Les premières gouttes de pluies se déversent directement sur les tables du staff médical, exerçant ses fonctions au sein de la salle de soins de la commune de Sidi Bakhti, à quelque 46 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret et d'ailleurs, c'est l'unique établissement de santé pour une population de plus de 8.000 habitants qui se trouve confrontée à de grandes difficultés. Selon nos sources présentes sur les lieux...: l'absence du chauffage ainsi que l'inexistence de la canalisation des eaux usées, rendent les conditions de travail du staff médical, très difficiles et à cela s'ajoute le ruissellement des eaux de pluie à travers les toits des salles qui demeurent exposées à tous les risques et ce qui est de visu remarquable, c'est la vétusté des lieux, et dans ce sens, des citoyens nous ont confirmé que le volet santé a été toujours pris à la légère durant toutes les gestions qui se sont succédées et notre commune vit le diktat d'une marginalisation affichée et ce en dépit de nos appels , de nos correspondances ainsi qu'à travers des sit-in que nous avons observés antérieurement et malgré tout cela, rien n'a été fait ajoutent ces citoyens, très inquiets pour le destin de la santé de cette commune. Dans le même contexte, des citoyens revendiquent des travaux d'entretien et de réfection en vue de faire valoir les prestations, tandis-que d'autres revendiquent l'inscription d'un projet de réalisation d'une polyclinique qui peut répondre aux exigences d'une population de plus de 8.000 habitants tout à signaler que les localités dépendantes de cette commune sont aussi en détresse et sont exposées à des dépenses très gênantes et surtout des déplacements coûteux. Le maire de la commune de Sidi Bakhti  que nous avons joint par téléphone, a reconnu l’état lamentable de cette salle de soins et nous a officiellement déclaré qu'il a établi une fiche technique dont le coût dépasse le milliard pour répondre aux besoins de la population et que la proposition se trouve actuellement au niveau du siège de la daïra. Pour l'heure, le calvaire du staff médical et aussi de la population gagne du terrain et revient dans toutes les discussions sous forme de bouillonnements et mécontentements discrets qui peuvent générer des dérapages.

Abdelkader Benrebiha
Dimanche 1 Décembre 2019 - 15:29
Lu 374 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 05-12-2019.pdf
3.37 Mo - 04/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+