REFLEXION

SERVICE NATIONAL : Régularisation de la situation des jeunes ‘’insoumis’’

A l’occasion de la journée parlementaire sur le thème « Service national, devoir et honneur», le lieutenant-colonel Debiche Tarek, a annoncé que, les jeunes algériens insoumis refusant d’accomplir le service national, ont désormais le droit à la régularisation vis-à-vis du service national



Selon le lieutenant-colonel Debiche Tarek, les opérations de régularisation vis-à-vis du service national militaire, des jeunes algériens résidants en Algérie ou à l’étranger, se font de la même méthode. Des commissions du ministère de la défense sont envoyées régulièrement aux consulats algériens à l’étranger. Plusieurs catégories dont celle des jeunes ayant dépassé l’âge de 30 ans, sont systématiquement régularisées, a affirmé le haut gradé du ministère de la défense. Il a insisté cependant sur le rôle pondérable du service militaire à renforcer le lien entre l’armée et la nation. La professionnalisation de l’armée nationale populaire (ANP) ne peut pas passer, selon lui, par la marginalisation du service national. L’ANP a vocation de rester populaire, plaide-t-il. En revanche, le nombre de jeunes algériens refusant d’accomplir ce service national est en nette croissance.

Ismain
Mardi 27 Novembre 2018 - 15:59
Lu 4210 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-12-2018.pdf
2.64 Mo - 14/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+