REFLEXION

SENSIBILISATION DES CITOYENS CONTRE LE CORONAVIRUS : L'ARAV se félicite du rôle des médias

L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) s’est félicitée du rôle des différents médias audiovisuels en matière de sensibilisation des citoyens afin de garantir le bon déroulement des mesures de confinement, dicté par la pandémie de Covid-19, relevant toutefois "quelques infractions et dépassements" commis par "certaines chaînes de télévision".



En effet, soucieuse du bon déroulement des mesures de confinement à travers le soutien des efforts de sensibilisation que déploient les divers médias audiovisuels, l’ARAV "se félicite du rôle de ces médias en la matière", relevant cependant "quelques infractions et dépassements commis par certaines chaînes de télévision", précise l’Autorité dans un communiqué. A ce propos, l’ARAV a cité le cas de "la chaîne privée Bahia TV qui a organisée lors de la deuxième soirée de l’Aïd El-fitr, une cérémonie sans autorisation à la salle de fêtes de l’hôtel ‘Le Zénith d’Oran’", estimant que de cette manière la chaîne "a enfreint la mesure de la distanciation sociale en négligeant dans sa couverture la conjoncture exceptionnelle que traverse le pays du fait du Covid-19, ce qui a suscité un grand mécontentement populaire". Suite à cet évènement, l'ARAV a convoqué la directrice de cette chaîne à son siège, où un avertissement oral lui a été adressé ainsi qu'un rappel du nécessaire strict respect des mesures de confinement sanitaire et des recommandations émises par l'autorité à cet effet. L'autorité a également indiqué qu'elle avait "renoncé à une sanction financière qu'elle comptait imposer à la chaîne, après que la directrice de cette dernière ait proposé de présenter un chèque en faveur du Fonds national de solidarité contre le Covid-19, estimée à un million de dinars, un montant supérieur à la valeur de la sanction qui aurait été imposée par l'ARAV". La responsable de la chaîne "s'est engagée à résilier le contrat du producteur de ladite émission qui n'a pas respecté les termes de ce contrat, ainsi que son strict respect de la loi et de l'éthique du métier". A cette occasion, l'ARAV a réaffirmé la nécessité de fournir à l'opinion publique des informations correctes et des garanties nécessaires lors de la couverture et du traitement des circonstances sanitaires et leurs répercussions à tous les niveaux, en sus de sa disposition d'accompagner l'activité audiovisuelle en vue de se mettre au diapason du développement juridique et technologique.

Ismain
Lundi 8 Juin 2020 - 18:02
Lu 194 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 31-10-2020.pdf
2.91 Mo - 30/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+