REFLEXION

SELON LE MINISTRE DU TRAVAIL : Les crédits Ansej ne seront pas effacés



Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a été catégorique au sujet  des crédit Ansej, soulignant qu’il n’y aura pas d’effacement des dettes des jeunes entrepreneurs, bénéficiaires de prêts dans le cadre du dispositif d’aide à l’emploi de jeunes (Ansej), estimant que «le taux de recouvrement des crédits bancaires contractés dans le cadre du dispositif Ansej était de l’ordre de 85%». S’exprimant sur les ondes de la Chaîne 1 de la Radio nationale, le ministre du Travail et de l’Emploi a expliqué que les jeunes qui sont devant la justice actuellement sont ceux qui ont détourné les fonds de la Caisse et non ceux qui ont fait faillite. Il enchaînera avec l’annonce de l’entrée en vigueur de la nouvelle disposition d’autofinancement pour l’accompagnement des jeunes porteurs de projets. Il a ajouté que les efforts de l’Etat visent à encourager cette catégorie de la société à concrétiser leurs projets dont le montant ne dépasse pas les dix millions de dinars, tout en œuvrant à booster et développer les différentes formules d’emploi.              

Nadine
Mercredi 7 Novembre 2018 - 18:18
Lu 384 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-11-2018.pdf
3.06 Mo - 14/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+