REFLEXION

SELON LE MINISTRE DE L’INDUSTRIE : Les revenus d’El-Hadjar ne dépassent pas 30 milliards de dinars



Le ministre de l’industrie Ferhat Ait Ali a asséné,  jeudi 10 septembre,   lors de son passage au forum d’Echâab, que les revenus du mastodonte d’Annaba ne dépassent pas les 30 milliards de dinars.  «Les revenus du complexe El-Hadjar ne dépassent pas les 30 milliards de dinars et ses équipements n’apportent pas de valeur ajoutée», a indiqué le ministre de l’industrie, suggérant ainsi que son éventuel privatisation ne serait pas une si mauvaise chose.   Sa réplique en tout cas laisse entendre que le gouvernement en a assez d’intervenir à chaque fois pour remettre en marche un méga complexe qui avait été vendu au géant mondial, l’indien Arcelor-Métal au début des années 2000 pour une bouchée de pain avant de le laisser tomber comme de la vieille ferraille.  L’Etat a été en effet contraint de reprendre le contrôle d’El Hadjar en juillet 2013 à hauteur de 49%  suivant un accord  dit «stratégique avec le groupe public Sider pour un plan d'investissement de 763 millions de dollars, dans le complexe sidérurgique d'Annaba et dans les mines de Ouenza et Boukhdera.   Ce fameux accord visait à «doubler» la capacité de production de l'usine en la portant de 1 million de tonnes à 2,2 millions de tonnes par an en 2017.  Cependant, la renationalisation du complexe El-Hadjar n’a pas impulsé, loin s’en faut, son développement surtout que l’Etat fait face depuis 2014 à une crise financière aigue.

Nadine
Vendredi 11 Septembre 2020 - 16:40
Lu 178 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-10-2020.pdf
3.01 Mo - 24/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+