REFLEXION

SELON LE DG DE LA CNR : Pas d’augmentation des pensions de retraite

Intervenant sur les ondes de la radio nationale, le Directeur Général de la Caisse nationale des Retraités, Slimane Melouka a annoncé qu’«il n’y aura pas d’augmentation des pensions des retraités».



M.Melouka a avoué la CNR traverse des moments difficiles, avec un grand stress financier induit par les départs massifs, en retraite de travailleurs et la faible proportion entre les cotisations, à la sécurité sociale et le nombre de cotisants. Mais, avec les mesures contenues dans la loi de finances 2018, consistant en le versement de 500 Milliards DA pour la prise en charge des pensions, la caisse a été soulagée de son stresse financier», en ajoutant que «le solde mensuel de la caisse est estimé à 90 MDS DA». Selon le DG de la CNR, les déséquilibres financiers actuels de la CNR sont, notamment, la conséquence des départs massifs en retraite, durant ces trois dernières années. En 2015, il y a eu 150.000 départs, puis 180.000 en 2016, et jusqu’à 50.000 en 2017, et la même proportion pour 2018. La nouvelle loi sur la retraite, entrée en vigueur le 1er janvier dernier «a été faite justement pour ralentir le mouvement et diminuer les départs en retraite, dont celle proportionnelle». Pour cela, l’Etat a déjà ramené l’âge légal de la retraite à 60 ans pour les hommes et 55 ans pour les femmes, supprimé les retraites proportionnelles et anticipées, et allongé le départ en retraite pour ceux qui en expriment la volonté, a explique le DG de la CNR. En plus des ressources propres de la CNR, «il y a un financement complémentaire de l’Etat», a-t-il dit, rappelant qu’en 2014, il y a eu une solidarité inter-caisses pour éponger le déficit et réapprovisionner la CNR, après le départ massif en retraite de dizaines de milliers de travailleurs, dont ceux de l’Education. «cet apport financier de la solidarité inter-caisses, dont la CNAS, a permis à la CNR de prendre en charge les retraites», a-t-il expliqué. En outre, selon le même responsable, dans le but d’éviter les longues files devant les bureaux d’Algérie Poste, «les retraités peuvent maintenant opter pour l’ouverture d’un compte courant ou bancaire pour le versement de leurs retraites», a-t-il dit, en ajoutant que «la CNR utilise tous les moyens disponibles pour se rapprocher des retraités et prise en charge de leurs préoccupations».

Ismain
Lundi 19 Février 2018 - 18:27
Lu 4069 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma