REFLEXION

SECURITE ROUTIERE : Pas de retrait de permis pour les émigrés



Une circulaire interministérielle, signée par le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, et celui des Transports et Travaux publics, Abdelkader Zaalane, demande aux services en charge de la prévention et de la sécurité routière, en l’occurrence la police et la gendarmerie de se contenter d’amendes financières pour les conducteurs porteur de permis étrangers, notamment les émigrés, rapporte algeriemondeinfos. Le retrait et l’envoi des permis aux commissions des daïras pour traitement de l’infraction devront cesser. La circulaire, portant le numéro 425 et daté du 18 octobre dernier, a été adressée à la police et à la gendarmerie à travers tout le territoire national. La décision est intervenue, selon le document, pour faciliter la tâche de cette catégorie, d’autant plus que les retraits de permis et le traitement des affaires au niveau des commissions de daïra prend beaucoup de temps, pénalisant ainsi des citoyens et des ressortissants étrangers dont les séjours en Algérie sont limités dans le temps.  

Nadine
Dimanche 25 Novembre 2018 - 17:23
Lu 1567 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-12-2018.pdf
2.64 Mo - 14/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+