REFLEXION

SECURITE ROUTIERE: Le permis à points mis en circulation en mars



Le permis de conduire électronique biométrique à points sera mis en circulation avant la fin du premier trimestre 2017, après l’adoption mardi du projet de loi relative à l'organisation et à la sécurité de la circulation routière par l'Assemblée populaire nationale (APN) lors d'une séance plénière présidée par  Mr. Mohamed Larbi Ould Khelifa. Ce texte prévoit notamment l'instauration du système du permis à points et le durcissement des sanctions contre les contrevenants,  sachant que chaque titulaire de ce permis dispose de 24 points. À chaque infraction routière constatée, vous perdez automatiquement des points jusqu’à la sanction ultime à zéro point. Là, vous perdez votre capacité de conduire pour une durée de six mois et vous retournez à la case départ, celle de l’auto-école.  «Dans le cas où il y a épuisement total du capital points, il va y avoir invalidation par voie administrative du permis. Le titulaire sera obligé d’aller repasser son permis de conduire », dira le directeur du centre national de prévention routière.  

Salim
Mardi 3 Janvier 2017 - 20:10
Lu 185 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-11-2018.pdf
2.76 Mo - 18/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+