REFLEXION

SECURITE ET STABILITE DU PAYS : ‘’Des lignes rouges à ne pas franchir’’

La stabilité et la sécurité sont désormais, pour les pouvoirs publics et la défense nationale, des lignes rouges à ne pas franchir. Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, M.Noureddine Bedoui, vient de le réaffirmer encore le mardi dernier à Tamanrasset que ces deux points sensibles du pays demeurent et constituent des "lignes rouges à ne pas franchir", ajoutant que les programmes de développement mis en place seraient profitables à tous les citoyens à travers tout le territoire national.



"La sécurité et la stabilité de l'Algérie constituent des lignes rouges à ne pas franchir. Nous ne permettrons à personne de porter atteinte à notre pays", a déclaré M. Bedoui lors d'une visite de travail dans la wilaya de Tamanrasset pour inaugurer des projets énergétiques. Le ministre a estimé que "la dynamique de développement à laquelle aspire le pays ne saurait se réaliser sans la conjugaison des efforts de tous. L'Algérie est une et indivisible et la sécurité et la stabilité dont elle jouit aujourd'hui n'auraient pu se concrétiser sans l'unité des rangs de ses enfants et la mobilisation des éléments de notre Armée nationale populaires le long de nos frontières pour la protéger de ceux qui la guettent, poursuit M. Bedoui. Evoquant les objectifs de développement de l'Etat, le ministre a fait savoir que "les programmes tracés concernent l'ensemble du territoire et le processus de développement n'a pas de frontières et se poursuivra dans les moindres recoins de notre pays".M. Bedoui qui était accompagné du ministre de l'Energie,  M. Mustapha Guitouni, a inauguré une station d'énergie solaire d'une capacité de 13 MW et un gazoduc d'une longueur de 530 km. Les projets inaugurés témoignent de l'intérêt accordé par l'Etat aux régions du sud. Le ministre a exhorté les opérateurs publics à l'exploitation de ces investissements publics pour la réalisation de projets agricoles et industriels à l'effet de faire de la région un pôle économique de dimension africaine.

Ismain
Mercredi 25 Avril 2018 - 18:08
Lu 539 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma