REFLEXION

SECTEUR DE LA PECHE : Satisfaction chez les pêcheurs de Sidi Lakhdar et de Mostaganem

Le wali de Mostaganem, Abdessamie Saïdoune a été sensible aux cris de détresses lancés par les petits pêcheurs activant au niveau de la zone maritime de ‘Petit-Port » relevant de la commune de Sidi Lakhdar.



Du jour au lendemain et après avoir attendu pendant de longues années, les petits pêcheurs de la région de sidi-Lakhdar se sont retrouvés sans ressources du seul métier qu’ils savent faire : « le petit métier de  pêche côtière » faisant vivre plus de 200 familles ,tant bien que mal .La nature les a averti depuis près de 8 années déjà et voyant le « tirant d’eau » se réduire inéluctablement, ils avaient appelé au secours auprès des autorités locales pour faire quelque chose et sauver le gagne-pain de ces petits pêcheurs qui le sont, souvent de père en fils, pour la plus part d’entre eux. Surfant de promesse en  promesse puis, c’est le silence  qui a fait le lit à l’oubli. Nous en avons parlé  déjà, récemment, dans nos colonnes  sur ce propos qui a fini par refaire surface  et fut saisi par le wali  qui usa de son poids pour réactiver ce dossier. Intervenant auprès du ministre de la pêche maritime et  du  ministère des transports et des travaux publics ,il a réussi à faire prendre en charge ,par la société nationale des ports de la pêche maritime ,une étude de mesure des profondeurs d'entrée  avec proposition d’ un couloir permettant l'intervention d'une société nationale spécialisée dans les opérations de dragage de désensablement des fonds marins. Les professionnels de la pêche du port de la commune de Sidi-Lakhdar, qui étaient en cessation d'activité pendant quelques jours en raison de l'ensablement du fond de mer, entravant les mouvements de circulation des embarcations de pêche, ont affiché leur satisfaction après qu’ils aient appris que le directeur de l'entreprise de gestion des ports de Mostaganem ait annoncé récemment qu'une étude technique avait été lancée à l’initiative du wali .Pour résoudre leur problème, celle-ci devrait déterminer les conditions, paramètres  et identification des zones de fond marin à traiter pour que soient entreprises  les opérations de dragage et améliorer le triant d'eau, a-t-on appris. La même source a indiqué que ce processus sera entamé dès l'achèvement de l'étude technique en question afin que les travaux puissent être lancés le plus rapidement possible et achevés dans les plus brefs délais et au plus tard, terminés en fin du mois de juillet prochain. Mais, il faut savoir que ce n’est qu’une  solution temporaire en attendant l'inscription. Une opération dans le cadre de la loi de finances pour résoudre définitivement le problème car ce n’est pas une mince affaire du point de vue réalisation  technique et coût financier .Dans le même contexte et la prise en charge des vœux exprimés par de nombreux pêcheurs, le même établissement de gestion des ports procédera à la mise en place d'une unité de production de glace dans le port de Salamandre d'une capacité de 12 mille tonnes, qui sera utilisée par les pêcheurs, lors d'opérations de commercialisation de leurs produits de pêche.

Younes Zahachi
Dimanche 5 Juillet 2020 - 16:46
Lu 522 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 10-08-2020.pdf
3.41 Mo - 09/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+