REFLEXION

SAYADA (MOSTAGANEM) : Une aérogare sans piste d’atterrissage

L’aérogare de « Debdaba » qui a été lancée par l’ex-wali et le ministre actuel de l’habitat, devait être l'unique en Algérie à être spécialisée dans le transport de marchandises. Mais malheureusement , en arrivant sur les lieux et a vu d’œil, on aurait cru qu’il s’agit de la construction d’une gare routière, car le premier signe qui nous fait croire qu’il s’agit d’un aérodrome, c’est bien la tour de contrôle or, les travaux de réalisation de celle-ci ainsi que ceux de l’extension de la piste d'atterrissage de 2000m sont complètement à l’arrêt.



En effet, pour un projet livrable en août 2018, il n’y a pas de périmètre de sécurité. Dans ce cas de figure, il est inconcevable de réceptionner une aérogare sans piste d’atterrissage terminée, pourtant  il aurait été plus judicieux  pour une  rentabilité économique et sociable de terminer les travaux en même temps, dire que l’enveloppe financière déjà dégagée du budget de la wilaya  s’élève à 100 millions de dinars. Nous avons pris la peine de poser la question aux riverains où est passée l’entreprise qui devrait faire les travaux de la piste. La réponse nous donne froid au dos, et bien cette entreprise a laissé tomber la piste pour un autre projet  juste à côté qui est le dédoublement de la route de Souk Ellil et cela est dû à un litige qui reste à vérifier bien sûr avec l’entreprise l’ENNA qui s’occupe de la sécurité de la navigation aérienne dans l'espace aérien algérien  et qui aurait fait suspendre  les travaux de l’extension de la piste. Ceci dit reste à savoir pourquoi ? Puisque son rôle est la sécurité de la navigation aération dans le pays et s’il y a problème de ce côté-là jusqu’à quand trouvera-t-on la solution pour qu’enfin la wilaya de  Mostaganem verra son aérodrome opérationnel vu que la première pierre fut déposée le 24-10-2012. Notons que le taux d’avancement des travaux du terminal de l’aérogare seule chose visible sur les lieux varie entre 60 et 70% livrable dans 2 mois. C’est bien dommage de réceptionner une aérogare sans piste d’atterrissage, pourtant 6 mois se sont écoulés depuis le 28 décembre 2017 lors de la visite de Monsieur  Zaalane Ministre des transports à Mostaganem,  il a bien insisté  on cite : ‘’Notre souci est de livrer chaque projet dans les délais’’.

Belayachi Naboussi
Lundi 18 Juin 2018 - 18:05
Lu 778 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma