REFLEXION

SAYADA (MOSTAGANEM) : Les voleurs de 60 millions de cts et de bijoux arrêtés

Informé par le fils de la victime, du dépôt d’une somme d’argent de 60 millions de centimes et de bijoux dans l’une des pièces du logement de cette dernière, un individu monta un plan d’action avec ses deux complices, pour les voler. Profitant de l’absence de sa proie, il alerta ses deux comparses, en leur laissant la porte d’accès au logement, bien ouverte, et en emmenant loin l’enfant de sa cible, à la recherche du bois . Entre temps, ses acolytes passent à l’action sans attendre, en emportant le butin…



Dans le cadre de la lutte contre le crime sous toutes ses formes, les éléments  du groupement territorial  de la gendarmerie nationale , sont parvenus à arrêter en date du 19 Février de l’année en cours, trois individus, dont les noms répondent aux initiales de B.A, âgé de 20 ans, de D.H, âgé de 17 ans, et de B.M, âgé de 17 ans, impliqués dans une affaire de vol de près de 60 millions de centimes  et de bijoux  du logement de la victime M.M, âgée de 49 ans, résidente à la cité ‘’El Wiam’’ dans la localité de Sayada. Cette dame s’est présentée auprès du siège de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale de Sayada, le 19 du mois de février à minuit dix minutes pour déposer une plainte sur le cambriolage de son logement. Après d’intenses investigations effectuées par les éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale de Sayada, ces derniers ont fini  par mettre la main sur l’un des individus impliqués dans cette affaire, le dénommé B.A. Ce dernier, après son arrestation, reconnait avoir participé à l’opération du vol commis en compagnie de ses complices, D.H et M.B, après l’élaboration d’un plan. Il a affirmé également avoir été informé par le fils de la victime, du dépôt du montant de l’argent au sein de l’une des pièces de son logement. Profitant  de l’absence de cette dernière de son foyer, le mis en cause a informé ses complices de passer à l’action, en leur laissant la porte d’accès ouverte, et en emmenant le fils de la victime à la recherche de bois. Ce malfaiteur a souligné, lors de son interrogatoire, qu’il s’est partagé le fric volé avec le reste de la bande au sein de la forêt voisine de la cité. Quant aux bijoux, ils l’ont caché dans un trou dans la forêt en attendant de les vendre. Arrêtés à leur tour, les autres éléments ont confirmé les déclarations de leur complice, appréhendé en premier. Après l’opération d’inspection, les gendarmes ont découvert un montant de 192.000 dinars au sein de  la cour  du logement du nommé B.A, et ont restitué les bijoux qui étaient dissimulés dans un trou au sein de la forêt. L’enquête suit encore son cours, en attendant la présentation des auteurs du vol auprès  des instances judiciaires.

L.Ammar
Mercredi 21 Février 2018 - 18:09
Lu 464 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+