REFLEXION

SANTE : Les UMC de Mostaganem sans radiographie !



Aller aux urgences chirurgico-médicales au cas d’un bobo comme une fracture qui reste un réflexe somme tout normal, n’est plus un automatisme normal dans la wilaya de Mostaganem. Les souffrants de fractures d’os qui se rendent en effet aux UMC, sont invités à rebrousser chemin faute d’appareil de radiologie qui est le summum du strict minimum d’appareils inhérents au fonctionnement ordinaire de toute structure d’UMC. C’est plutôt vers le petit hôpital de Che Guevara qu’ils sont conseillés de se rendre, qui lui-même n’arrive même pas à suffire aux hospitalisés. De quoi imaginer tout le souffre-douleur que devrait encore poiroter et subir une personne à la jambe fracturée à titre d’exemple. De quoi rappeler à la population toute la qualité de la santé qui semble assujettie à deux vitesses, publique et privée, bon gré mal gré tout le tableau positif selon ses responsables, reste boiteuse d’une sinistre vérité que vivent en toute transparence la population ne pouvant profiter du luxe des établissements privés.   

B.S.
Dimanche 8 Avril 2018 - 19:18
Lu 233 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-01-2018.pdf
3.44 Mo - 18/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+