REFLEXION

SANS LA MOINDRE GOUTTE D’EAU A TIARET : Les résidents de la cité ‘’Es-Senia’’ ferment la RN 23

Hier, mercredi 21 août 2019,aux environs de 9 h ,des dizaines d'habitants et particulièrement des pères de familles et des jeunes, de la cité "Es-senia",à la sortie "Est" de la ville de Tiaret et usant de grandes pierres et de branches d'arbres ont fermé l’accès d’entrée et de sortie ,sur le tronçon de la RN 23,à destination de Sougueur et aussi toutes les villes du Sahara, en scandant des slogans hostiles aux élus et aux responsables locaux.



Les contestations ont pris de l'ampleur suite à l'information, qui telle une traînée de poudre, a fait le tour de la région et dont le mobile serait la pénurie d'eau qui s'est étalée sur 7 jours, sanctionnant de ce fait quelque 3.000 familles, qui ont fait recours aux colporteurs d'eau et dont le coût de la citerne oscille entre 1.000 et 1300 dinars,apprend-on auprès de sources bien informées, qui ajoutent que la circulation routière a été totalement paralysée, eu égard au grand trafic routier que connait la RN 23  et d'interminables chaines de voitures ont été remarquées sur près d'un kilomètre à l’entrée de la ville et il y a lieu de souligner que la mission des agents de l'ordre a été très délicate, précisent nos sources qui ajoutent que cette pénurie d'eau parait "énigmatique" en raison de beaucoup de moyens qui ont été injectés pour  éradiquer la soif dans la wilaya de Tiaret et des budgets colossaux ont été mis à la disposition   des secteurs concernés. Cela fait déjà 7 jours que ces 1.000 familles subissent le diktat de la soif. Dans le même cadre, les habitants de"Dar wa kouzina",ont dressé une tente en pleine rue qui connait de grands engouements et ont fermé tous les accès, revendiquant l’aménagement urbain et plus spécifiquement, l’état des ruelles qui est dans un état lamentable ,une situation qui perdure dans le temps suite aux réticences observées par l'entreprise de réalisation qui s'est démarquée de ses engagements et à l'heure où nous mettons sous presse, l’on apprend que l'entrepreneur en question aurait signé un engagement avec les contestataires pour une réalisation du projet de bitumage en délais opportuns.

Abdelkader Benrebiha
Mercredi 21 Août 2019 - 19:06
Lu 633 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+