REFLEXION

SAISON ESTIVALE : La Tunisie s’attend à 3 millions de touristes algériens

La Tunisie attend cet été jusqu’à trois millions de touristes algériens, a révélé hier, Fouad El-Oued, représentant de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) en Algérie.



La Tunisie est en passe de devenir la destination de prédilection des touristes algériens, surclassant ainsi les traditionnels circuits touristiques vers l’Europe, et à un degré moindre vers le voisin marocain. L’offre attractive, les prestations de services et les traditions touristiques de la Tunisie, sont autant d’atouts qui attirent chaque année des milliers d’Algériens en quête d’espaces de farniente et de villégiature à des prix «abordables». Selon des responsables du tourisme tunisiens, la Tunisie s’apprête cet été à accueillir près de trois millions de touristes algériens, un nombre record de visiteurs dont les dépenses devraient injecter quelque 200 millions d’euros dans l’économie de nos voisins. Les Algériens qui choisissent généralement les stations balnéaires du Nord et de l’Est de ce pays ont été plus nombreux que les touristes libyens, qui ont de tout temps constitué le plus important contingent de touristes en Tunisie.  Les mêmes responsables indiquent que cet engouement des touristes algériens pour la Tunisie n’est pas fortuit. L’arrivée massive des Algériens, généralement pour des séjours d’une dizaine de jours, s’explique, selon les mêmes sources, par l’absence de visa d’entrée, la langue et le coût de la vie en Tunisie. « Cette année il y’aura une augmentation (du nombre des touristes algériens en Tunisie). On prévoit entre 2,7 et trois millions de touriste qui visiteront la Tunisie en 2018 », a révélé le représentant de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) en Algérie sur les ondes de la radio tunisienne Jawhara FM. La même source a indiqué que durant le premier semestre de l’année en cours, plus de 905 000 ressortissants algériens ont séjourné en Tunisie, soit une hausse de 18% par rapport à la même période de l’année précédente. Selon lui, la ville de Sousse, située dans la région du Sahel tunisien, demeure la destination la plus prisée des Algériens, suivies de Hammamet et de Nabeul. Concernant le paiement en dinars algérien sur place, M. El-Oued a fait savoir, dans un entretien accordé à El Bilad, qu’il s’agit d’une éventualité avancée par certains responsables tunisiens. Cette dernière devrait faire l’objet de concertation entre les ministères des Finances, mais aussi les banques centrales des deux pays. Pour l’heure, ce genre d’accord semble improbable en raison des mesures drastiques qu’appliquent les autorités algériennes en la matière.

Ismain
Samedi 7 Juillet 2018 - 17:21
Lu 377 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma