REFLEXION

SAISIE DE PLUS DE 5 QUINTAUX DE VIANDES A ORAN : Du ‘’kebab’’ avarié vendu dans un restaurant syrien

Les éléments de la brigade d'hygiène relevant du secteur Minzah ex-Canastel viennent de procéder à la saisie de 500kg de viandes avariées, et traiter en charoma, chic kebab et viandes hachées, brochettes et autres cachir impropres à la consommation auprès d'un restaurant syrien renommé au niveau de la grande cité Akid Lotfi à Oran.



Ce traiteur, distributeur de chic kebab, charoma, mélangeait ces produits dans des conditions insalubres et en  l'absence d'hygiène, distribuait et livrait ses produits en gros et  demi-gros aux restaurants et fastfoods de la wilaya d'Oran. Il était renommé dans la préparation du poulet farcis, disposait d'une importante clientèle de marque qui venait goûter ces viandes  variées de charoma et chic kebab et autres brochettes d'escalope. Par ailleurs, l'on nous informe que plus de 620kg de produits impropres à la consommation, principalement des viandes rouges et blanches, ont été saisis à travers plusieurs restaurants au niveau de la wilaya d'Oran  a indiqué le chef de service de la répression des fraudes et de l'hygiène relevant de la ville d'El Bahia. La direction du commerce de la wilaya d’Oran a saisi, depuis le début de la saison estivale, près de 620 kg de viandes et d’aliments impropres à la consommation. « Dans le cadre des opérations de contrôle quotidiennes, près de 5 tonnes d’aliments impropres à la consommation ont été saisies depuis le début de la saison estivale (1 juin-15 juillet) », a précisé un responsable des services des fraudes , en marge d’une visite effectuée par les agents de répression des fraudes à un grand nombre de restaurants et opérations menées par les brigades de contrôle de la qualité et répression des fraudes, se sont soldées par l’établissement de 762 procès-verbaux à l’encontre des commerçants contrevenants, a indiqué le représentant de la direction du commerce, qui a fait état de plusieurs interventions de contrôle effectuées au niveau des locaux de vente de détail et de gros et d’unités de production.  Par ailleurs, des  contraventions dressées, dont 16 mises en demeure et 08 décisions de fermeture, avec des amendes de 12 milliards 500 millions de cts a-t-il fait savoir. Pour sa part, l’agent de contrôle de la qualité et de répression des fraudes,  a fait état du « manque d’hygiène dans quelques locaux, et d’étiquetage sur les produits utilisés lors de la préparation des repas en sus d’absence d’aération ce qui présente un danger sur la santé du citoyen ».

Medjadji H.
Lundi 6 Août 2018 - 21:15
Lu 6455 fois
Oran
               Partager Partager

Oran