REFLEXION

SAISIE DE 2160 UNITES DE BOISSONS ALCOOLISEES A TIARET : Les citoyens de Mahdia expriment leur joie

Ce dimanche 28 juillet 2019, en fin d’après-midi et agissant sur informations, et eu égard à la grande importance de l’opération, les éléments de la police judiciaire, relevant de la sûreté de daïra de Mahdia et sous la coupe personnelle du commandant T.Mansour, se sont déplacés vers un garage situé à la cité, appelée communément "Cité communale".



Ce lieu a fait vivre les habitants de cette cité, un véritable calvaire des suites de la vente discrète et clandestine des boissons alcoolisées et avec le temps, ce lieu est devenu source de nuisances. un mobile qui a incité les habitants à adresser des correspondances dénonçant les abus et les dépassements du propriétaire de ce garage tout à signaler que cette situation a fait réagir le chef de sûreté T.M, à réagir et d'une façon efficace à l'ombre d'une vigilance remarquablement visible lors de l’opération qui s'est soldée par la découverte de 2.160 unités de boissons alcoolisées, tous volumes et toutes marques confondues, apprend-on, en exclusivité, auprès d'une source bien informée qui ajoute que les habitants de la cité et suite à cette action policière ont émis un grand "ouf", exprimant leur joie du fait de cette opération. Le mis en cause a été auditionné par les services de police judiciaire de la sûreté de Mahdia, à quelque 50 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret, et comparaîtra prochainement devant le tribunal de Mahdia, précise notre source qui  nous dira que les habitants de cette cité, auparavant ont programmé une marche pour dénoncer les agissements du propriétaire de ce garage qui a été reconverti en lieu de débauche et de vente illicite de boissons alcoolisées mais les investigations policières et l’opération "coup de poing" ont fait épargner à la population le déplacement à la rue et aussi des dérives combien, périlleuses..Pour rappel, des centaines de citoyens ont adressé des correspondances appuyées par des pétitions dénonçant les activités énigmatiques d'un bar, mitoyen d'une mosquée et aussi d'un local de vente de boissons alcoolisées, situé au cœur de la ville de Tiaret, apprend-on de sources concordantes.

Abdelkader Benrebiha
Lundi 29 Juillet 2019 - 19:49
Lu 448 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma