REFLEXION

SAIDA : La chasse aux spéculateurs se poursuit



Le spectre  du coronavirus continue à planer et à métamorphoser toute la planète en un film d’horreur visionnant  ainsi la panique d’une humanité fragilisée et livrée à elle même .Un contexte favorisant la spéculation des produits de large consommation par des commerçants indélicats .Depuis l 'apparition de ce virus , la spéculation des denrées alimentaires ne cesse de prendre de l’ampleur à Saida .Les hangars et autres espaces sont devenus l’endroit fiable pour leur stockage pour être écoulées à des prix exorbitants au détriment des petites bourses .Cependant la vigilance des citoyens  contribue positivement à réduire la cadence de cette spéculation .On apprend de source policière que jeudi 26 mars 2020, les éléments de la police ont vérifié une  information via  un téléphone cellulaire émanant d’un citoyen faisant état de la présence d’un spéculateur qui métamorphose son hangar  à Youb une commune  à 40 km du chef-lieu de la wilaya en un lieu de stockage d’aliments destinés à la consommation .Selon notre source d’information , des dizaines de litres d’huile (bidons de 5 litres ) du sucre , des sacs de farine et de semoule , café ....... y étaient entassés sans aucune facture et registre de commerce. Avant cette opération , d’autres opérations similaires ont été enregistrées au niveau du chef-lieu de la wilaya. A titre de rappel , deux commençants  dont un possédant un registre ambulant n’ont pas trouvé un autre moyen pour renflouer leurs poches que de transformer leurs dépôts en espace de stockage   de produits  alimentaires de large consommation. La chasse se poursuit, donc, contre les  spéculateurs.

M.Mouncif
Samedi 28 Mars 2020 - 16:15
Lu 230 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma