REFLEXION

Rebrab indemnisé de 10 milliards de centimes



Le verdict dans l’affaire du montage automobile a été rendu ce matin par le juge du tribunal de Sidi M’hamed. Plusieurs peines de prison ferme ont été prononcées contre d’anciens hauts responsables dont, les deux anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Dans le cadre de cette affaire, l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia ainsi que les deux anciens ministres de l’Industrie, Youcef Yousfi et Mahdjoub Beda, ont été condamnés à verser des indemnités au groupe Cévital, appartenant à Isaad Rebrab. Le montant de l’indemnisation a été fixé à 10 milliards de centimes. Dans l’affaire KIA, les accusés sont condamnés à indemniser le concessionnaire automobile, Abderrahmane Achaïbou. Le montant de l’indemnisation a été fixé à 200 milliards de centimes. Par ailleurs, ce dernier sera également indemnisé à hauteur de 10 milliards de centimes que devront lui verser des cadres du ministère de l’industrie. De son côté, le concessionnaire EMIN AUTO sera indemnisé à hauteur de 500 millions de dinars, soit 50 milliards de centimes. Les accusés ont également été condamnés à verser 2000 milliards de centimes au trésor public. Rappelons que le fils du PDG de Cevital, Omar Rebrab, avait révélé que “les Coréens ont dit que c’était un problème politique”, d’où le blocage du projet de montage automobile que devait réaliser le groupe Cevital avec le constructeur coréen Hyundai. M. Rebrab a souligné dans ce sens : “Les Coréens m’ont demandé de régler le différend avec le gouvernement et m’ont dit qu’ils n’avaient pas de problème avec moi.” Selon Omar Rebrab, “les Coréens ont ensuite reçu une lettre du ministère de l’Industrie et des Mines selon laquelle un pré-agrément a été donné à Arbaoui, Tahkout et Tiziri”. Sur un autre volet, Omar Rebrab a indiqué que “rares sont les usines qui font du CKD et du SKD”. “Seules la SNVI fait du CKD et Renault du SKD”, a-t-il dit, ajoutant que “tout le reste des marques font du DKD”. Omar Rebrab a expliqué que cette appellation du DKD a été sciemment effacée des textes et du cahier des charges, car il s’agit, selon lui, d’une forme de démontage de quelques accessoires d’une voiture déjà montée. Omar Rebrab a dénoncé le blocage des projets du groupe Cevital, notamment dans l’automobile. Abderrahmane Achaïbou, lui aussi, n’y est pas allé de main morte pour fustiger la gestion du dossier. “J’ai été victime d’un système”, a-t-il dit au juge, après avoir rappelé ses mésaventures avec Abdeslam Bouchouareb. “On a licencié 1 200 travailleurs et on a dépassé 100 milliards de préjudice financier dans la perte de nos 7 marques”, a-t-il affirmé. “J’ai envoyé 22 lettres à Bouchouareb, 4 à Sellal, 4 à Ouyahia et 1 à Tebboune ; je n’ai reçu aucune réponse”, a-t-il rappelé.

Réflexion
Mardi 10 Décembre 2019 - 16:35
Lu 1204 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 29-01-2020.pdf
4.24 Mo - 28/01/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+