REFLEXION

RUMEURS SUR UNE EVENTUELLE CRISE DE LA SEMOULE : Le président de l’ANCA réagit



Le président de l’association nationale les commerçants et artisans (Anca) El Hadj Tahar Boulenouar, a réagi aux rumeurs ayant circulé ces derniers jours sur une éventuelle crise de la semoule. « La disponibilité des produits alimentaires de première nécessité s’étend jusqu’à six mois à un an pour certains produits, ce qui ne justifie pas l’augmentation des prix des pâtes »  dénonce El Hadj Tahar Boulenouar. L’intervenant a déclaré que le stock de l’Office national des céréales répond aux besoins du marché local, ajoutant que les opérations d’importation de céréales en cas de besoin continues, il n’y a donc pas lieu de craindre et de soulever des rumeurs jusqu’à ce que la demande de cette substance augmente et que le chaos se produise, comme cela s’est produit dans la crise de la semoule fabriquée ces derniers mois. Et d’ajouté « rien ne justifie l’augmentation des prix en raison du fait que la matière première est disponible et qu’il n’y a pas eu d’augmentation des prix ». Et d’ajouter que la matière première, à savoir les blés dur et tendre, est disponible en grandes quantités au niveau des silos. « Les agriculteurs avaient déposé leurs productions en céréales notamment les blés dur et tendre à la fin d’août dernier et ont assuré des quantités importantes de ce produit stratégique » rassure-t-il. Il est à souligner que les Algériens sont confrontés, ces derniers jours, à la hausse des prix des produits alimentaires. Les pâtes alimentaires commencent à se raréfier dans les étales. Les consommateurs algériens restent interloqués par cette tournure et commencent même à exprimer leur colère. Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre les risques de propagation du coronavirus, le même responsable a insisté sur la nécessité pour les boulangers et les restaurants d’utiliser des gants, « ainsi que pour l’ensemble des commerçants qui vendent des produits non emballés ». Enfin le président d’ANCA a mis en garde contre le retour au confinement total, si la situation ne s’améliore pas. Toutefois, Boulenouar, a affirmé que tous les commerces seront ouverts durant cette période.

Nadine
Dimanche 22 Novembre 2020 - 15:39
Lu 201 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma