REFLEXION

ROUTE DU PORT ORAN : Le wali inspecte les travaux de la pénétrante



Le projet de la route du port reliant le port au 4ème boulevard périphérique devrait être réceptionné le mois de juin 2020.  A cet effet, le wali d'Oran accompagné de la directrice des travaux publics et des responsables techniques du projet s'est rendu avant-hier sur le site pour superviser de visu les travaux d'avancement de cet important projet qui a accusé de grands retards dans sa réalisation pour des problèmes purement financiers.  Le ministère des travaux publics vient de débloquer une rallonge budgétaire de 120 milliards de centimes pour relancer les travaux d'achèvement. Selon une première évaluation, qui ne prend pas en compte les équipements de ventilation, l'éclairage, vidéosurveillance des tunnels et systèmes de signalisation, le coût de ce projet était estimé à près de 20 milliards de dinars. Notons que cette route est composée de plusieurs sections, notamment, une digue maritime (1760 m), section routière (3520 m), tranchée couverte (950 m), viaduc (692 m) ainsi qu’un tunnel (de 1592 m). Le wali après avoir pris connaissance dudit projet, a affirmé que c’est un véritable acquis pour Oran, il a salué le travail effectué par la société turque (Makyol), mais a sommé l'ensemble des responsables du projet (un complexe algéro-turc) pour accélérer les travaux afin de réceptionner le projet dans les plus brefs délais, sachant bien que le taux d'avancement  étant actuellement de 86% . Les trois objectifs principaux de ce projet sont la réalisation d'une nouvelle route portuaire sur la corniche Est d'Oran vers les 1ère et 2ème rocades, la fluidification de la circulation de poids lourds dans la zone urbaine de la ville d'Oran en pleine expansion ainsi que la création d'échanges rapides entre le port d'Oran et les limites de la wilaya en passant par les deux rocades et la bretelle autoroutière d'Oran. Cette autoroute de 26 km sera réalisée également en complément de l'autoroute Est-Ouest pour desservir les pôles économiques, port d'Oran, les ZI de Béthioua et d'Oued Tlélat, et impulser une dynamique économique à la région. L'autoroute projetée démarre du vieux port d'Oran, longe la côte sur 1,2 km, moyennant la réalisation d'enrochement sur mer. Initialement, il était prévu la réalisation de ce premier tronçon sur la falaise avant d'opter pour une translation avec une légère courbure vers la mer pour éviter le risque d'éboulement de fragments rocheux.                                  

Medjadji Habib
Vendredi 25 Décembre 2020 - 14:54
Lu 200 fois
Oran
               Partager Partager

Oran