REFLEXION

ROUGEOLE EN ALGERIE : Ouverture d’une enquête

Le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui, a affirmé lundi à Tiaret que son département a ouvert des enquêtes pour déterminer les causes des cas épidémiologiques de la rougeole dans les wilayas d’El Oued et d’Ouargla.



Dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite d’inspection dans la wilaya de Tiaret, le ministre a souligné que 600 cas de rougeole ont été enregistrés dans les wilayas d’El Oued et de Ouargla causant des cas de décès d'enfants et d'adultes. Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a ouvert des enquêtes pour déterminer les causes de propagation de cette épidémie dans ces deux wilayas, a fait savoir Mokhtar  Hasbellaoui, signalant un taux de vaccination contre la rougeole "très bas" enregistré ces dernières années et ce, "en dépit de la disponibilité du vaccin en Algérie répondant aux normes internationales." "Le refus de vaccination serait à l'origine de la situation épidémiologique enregistrée dans les deux wilayas", a-t-il estimé. Par ailleurs, M. Hasbellaoui a assuré que le problème de logement pour les spécialistes qui exercent loin de leurs wilayas "sera résolu et que le système sanitaire sera réorganisé et développé pour impulser plus d'efficacité et de performance aux structures et aux prestations sanitaires avec l’exploitation des équipements fournis par l’Etat et des ressources humaines, notamment dans les domaines des analyses et de la radiologie". Le ministre a affirmé, lors de sa rencontre avec les personnels de la santé de la wilaya de Tiaret à l’Institut national de formation paramédicale, que le projet de l’hôpital universitaire de Tiaret sera réalisé, expliquant qu'"il faut du temps pour former la ressource humaine spécialisée et convaincre les spécialistes et universitaires à exercer dans la wilaya pour concrétiser ce projet". Mokhtar Hasbellaoui a aussi abordé la levée du gel sur plusieurs projets du secteur de la santé dans la wilaya de Tiaret dont ceux du centre de traitement des brûlés et du centre anti cancer (CAC). Le ministre a aussi fait part que des structures sanitaires seront mis en service dans les mois prochains dont l’hôpital de 120 lits de Sougueur et le complexe mère-enfant.  Le ministre a assisté, lors de sa visite à l’hôpital "Youcef Damerdji" du chef-lieu de wilaya, au diagnostic d’un cas d’inflammation de la vésicule biliaire par téléconférence entre les spécialistes de cet établissement sanitaire et du CHU d’Oran. Ce cas nécessite une intervention chirurgicale qui sera effectuée, prochainement, dans le cadre du jumelage entre les deux hôpitaux. Le programme de la visite du ministre dans la wilaya de Tiaret a comporté l’inspection des projets d'un hôpital de 120 lits à Sougueur, du complexe mère-enfant à Es-Sénia (Tiaret).

 

Ismain
Mardi 6 Mars 2018 - 19:25
Lu 643 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 10-12-2018.pdf
2.83 Mo - 09/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+