REFLEXION

RND : Ouyahia appelle le Président à briguer un 5ème mandat

Le secrétaire général du RND Ahmed Ouyahia a appelé ce jeudi 21 juin le président Abdelaziz Bouteflika à briguer un 5e mandat en 2019.



« Il est temps de trancher la question de la présidentielle parce que la prochaine réunion du Conseil national aura lieu en décembre. Le Conseil national va trancher demain (vendredi), mais je peux dire déjà que nous allons appeler le moudjahid Bouteflika à poursuivre sa mission à la tête de l’État », a lancé Ouyahia à l’ouverture du Conseil national de son parti, à Zéralda, ce  jeudi. Ouyahia emboîte ainsi le pas à Djamel Ould Abbes, le SG du FLN, qui a été le premier à lancer un appel à Bouteflika pour briguer un 5e mandat en 2019. Le patron de l’UGTA Abdelmadjid Sidi Said a également appelé le président Bouteflika à rester au pouvoir et continuer sa mission. « C’est le choix du conseil national. C’est un choix au service de la sécurité, de la stabilité et de l’Algérie », a justifié Ouyahia, en soulignant que le RND reste fidèle à sa ligne politique depuis 1999, et l’arrivée au pouvoir du président Abdelaziz Bouteflika. « Je suis heureux de constater que notre Conseil national entend appeler le moudjahid Abdelaziz Bouteflika à poursuivre sa mission et son sacrifice au service de l’Algérie et que le Rassemblement national démocratique l’assure de son soutien pour l’accomplissement d’un nouveau mandat à la Présidence de la République« , a indiqué M. Ouyahia à l’ouverture des travaux de la 5ème session du Conseil national du parti. « Ce sera là un engagement digne du Rassemblement national démocratique, pour la continuité et la stabilité et pour l’Algérie », a ajouté le SG du parti. Avec cette annonce politique, le RND est le premier parti politique proche de l’alliance présidentielle à appeler ouvertement à un soutien du 5e mandat de Bouteflika. Le patron du RND double même le FLN, qui se dit plus proche du président, qui avait à plusieurs reprises évité d’appeler le président à un nouveau mandat. La déclaration d’Ouyahia avait provoqué l’ire de ses opposants, notamment le Front de libération nationale.

Ismain
Vendredi 22 Juin 2018 - 18:10
Lu 193 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma