REFLEXION

RISQUES D’INONDATIONS : Les citoyens de Hachasta et d'Izeb craignent pour leur vie



Les citoyens des localités de Hachasta et d'Izeb,  situées à l'est de Mostaganem, ont évoqué récemment leur crainte d’une nouvelle catastrophe des lâchers d'eau du barrage Cheliff. C‘est la panique totale chez les riverains ! D'ailleurs, ils ont commencé à manifester leur crainte, ajoutent d'autres habitants. En effet, ces lâchers d'eau du barrage en question ont inondé complètement, il y’a déjà un an, des habitations implantées sur les berges, les vergers, les serres agricoles, les hangars de volailles, tout en emportant dans leur furie des animaux domestiques et la crainte d'un nouveau drame ne quitte pas les riverains. Pour faire face à une telle situation, une batterie de mesures et des dispositions ont été́ prises, car l'évacuation du trop-plein du barrage par le biais de l'évacuateur de crue d'eau, installé en aval, peut atteindre un très fort débit d'eau. a-t-on appris. En ce sens, les citoyens ont du mal à effacer les séquelles de ce drame. Puisque à chaque fois lors des chutes de pluies au niveau de la région et une fois le barrage rempli, le sentiment d'inquiétude gagne immédiatement la population résidant à proximité de ce barrage, il y’a lieu de signaler que le barrage du Cheliff est construit sur le fleuve du Cheliff, à environ 30 km au nord-est de la ville de Mostaganem.             

G.Yacine
Vendredi 2 Novembre 2018 - 18:20
Lu 255 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-01-2019.pdf
3.19 Mo - 19/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+