REFLEXION

REVISION DE LA CONSTITUTION : Le président Tebboune reçoit le comité d'experts

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu les membres du Comité d'experts en charge de la révision de la constitution, selon un communiqué de la présidence de la République.



Le Pr Laraba, président du Comité, a fait  au chef de l'Etat une présentation des propositions d'amendements transmises  par les partis politiques, associations et personnalités politiques et scientifiques, ajoute la même source. Le nombre de propositions d'amendements est de 2500, selon le chiffre avancé par le Pr Laraba qui doit, avec les membres de son équipe,  passer désormais  à la phase de la rédaction de la nouvelle constitution qui sera soumise à référendum, en y intégrant, bien sur, les propositions pertinentes qui cadrent avec la lettre d'orientation du président Tebboune. Ce n'est qu'au terme de cette ultime phase que la date du référendum sera fixée par le président Tebboune, qui avait néanmoins laissé entendre, lors de ses différentes rencontres avec les médias, qu'elle pouvait avoir lieu à la rentrée sociale. Par ailleurs, la société civile est appelée à jouer un rôle crucial et déterminant dans le projet d’édification de l’Algérie nouvelle prôné par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Ce rôle important, dévolu à la société civile, a été, à maintes fois, réitéré par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, depuis son accession à la magistrature suprême du pays. Il n’a jamais cessé de rappeler, à l’occasion de ses sorties médiatiques, qu’il a été le candidat de la société civile. Cela traduit une forte volonté politique pour le changement, avait affirmé le Président de la République, insistant, pour ce faire, sur "le soutien et l’adhésion des citoyens". Pour le chef de l’Etat, il est, ainsi, impératif que la société civile reprenne les choses en main à l’effet d’insuffler un dynamisme à la société, encourageant, par la même occasion, la création d'un grand nombre d'associations civiles qui "œuvreront dans l'intérêt général et bénéficieront de subventions". Dans ce sens, M. Tebboune avait exhorté les différentes franges de la société civile à s’organiser dans le cadre d’associations qui activeront dans divers domaines, dont la santé et les nouvelles technologies. Déjà lors de sa campagne électorale pour la présidentielle de décembre 2019, M.Tebboune avait, dans "54 engagements", plaidé pour l'édification d'une société libre et active, à même de prendre ses responsabilités comme contre-pouvoir et un instrument d'action publique au service du citoyen et de la Nation.   Il avait, alors, promis la mise en pratique d'une "feuille de route pour les jeunes" pour préparer ces derniers à assumer leurs responsabilités politique, sociale et économique.

Ismain
Mardi 28 Juillet 2020 - 17:02
Lu 363 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-10-2020.pdf
3.01 Mo - 24/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+