REFLEXION

REVELATIONS DE SAMI ALDEEB, DIRECTEUR DU CENTRE DE DROIT ARABE ET MUSULMAN : Un vaste complot se dessine contre l'Algérie...

Un vaste complot occidental se dessine contre l'Algérie, avertit, le directeur du centre de droit arabe et musulman, Sami Aldeeb, dans une vidéo postée sur Youtube, affirmant qu’un Etat-major composé d’agents de renseignent américains et marocains, a été créé dans la ville marocaine de Rabat pour déstabiliser l’Algérie !



Un centre des opérations a été créé dans la ville marocaine de Rabat pour gérer la «révolution» en Algérie, affirme l’ancien responsable du droit arabe et musulman à l'Institut suisse de droit comparé de 1980 à 2009, Sami Aldeeb, dans une vidéo postée sur Youtube . Y participent quatre agents de renseignement américains et six agents de renseignement marocains, ainsi que douze «experts en subversion» de nationalité serbe et des membres de l’organisation serbe Otpor, financée par plusieurs agences américaines, fondée dans les années 1990 à l’université de Belgrade et dont l’objectif était de renverser le régime du président Slobodan Milosevic. Ce qui fut fait en 2001. Huit Algériens de tendance islamiste, formés pendant six mois par des experts d’Otpor au second semestre 2018 et sous la supervision d’agents de renseignement américains au Maroc, participent également à la gestion de ce centre, dont la mission est de coordonner toutes les actuelles ou futures opérations de planification, de financement et d’approvisionnement de certaines parties participant actuellement au mouvement algérien et en relation avec ce centre, dans le but de provoquer le chaos et d’engager des confrontations avec les forces de sécurité algériennes, afin de créer les conditions favorables à la transformation du mouvement pacifique en affrontements armés, soit modifier le cours des événements et définir une nouvelle trajectoire à l’action et ses visées, pour atteindre cet objectif précité. Deux salles d’opérations avancées ont été mises en place pour exécuter les plans de la salle centrale. La première est à Oujda, dans le nord-est du Maroc, près de la frontière algérienne, dirigée par onze officiers d’opérations américains, marocains et serbes, ainsi que trois Algériens. La deuxième est dans la ville d’Errachidia, à environ 80 km de la frontière algérienne et est dirigée par huit officiers des nationalités susmentionnées, ainsi que deux officiers du renseignement militaire français. La formation militaire est dispensée dans trois camps de base, spécialement établis à cet effet, dont deux au Maroc. Le premier camp est situé à 28 km à l’est de la ville occupée de Laâyoune, sur la côte atlantique, et compte actuellement 362 combattants, pour la plupart des Algériens, et 28 instructeurs et administrateurs.

Riad
Samedi 16 Mars 2019 - 17:44
Lu 1503 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-05-2019.pdf
3.43 Mo - 26/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+