REFLEXION

REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis

Le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune, procédera, très prochainement, à un vaste mouvement dans le corps des walis, indiquent plusieurs sources concordantes, qui précisent que ce remaniement interviendra par rapport à plusieurs critères dont celui de « l’obligation de résultat ».



En effet, selon les mêmes sources, une rencontre gouvernement-walis se tiendra mercredi et jeudi prochains au Palais des nations à Alger. Présidée par le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, elle verra la participation de l’ensemble du gouvernement ainsi que des walis et walis délégués. Ce rendez-vous, qui succèdera à celui, similaire, tenu en février dernier, sera la suite logique des recommandations émises à cette occasion par le président de la République aux représentants de l’administration au niveau local. Organisée sous le thème «Pour une Algérie nouvelle», la rencontre gouvernement-walis de février dernier s’était inscrite dans «un nouvel esprit de gouvernance», établi sur la base d’une approche de «développement durable» mettant en valeur «la qualité du cadre de vie du citoyen et son environnement». Dans les faits, elle a été organisée dans une perspective d’analyse et d’explication du plan d’action du gouvernement et de ses mécanismes de mise en œuvre sur le terrain selon une approche qui s’appuie sur la participation des autorités locales, représentées par les cadres et les élus. L’objectif poursuivi à travers cette démarche étant la «concrétisation d’une manière effective, intégrée et participative de l’ensemble des actions de développement pour lesquels s’est engagé le président de la République et qui sont contenus dans le plan d’action du gouvernement». Concrètement parlant, il s’agit d’une démarche gouvernementale plaçant les régions au centre du développement économique, les considérant comme génératrices de richesse et favorable à la mise en réseau des initiatives innovantes. En ce sens que les régions doivent être des leviers du développement et de la croissance économique. Il faut dire que la rencontre de février dernier, ayant eu pour credo «l’instauration d’une Algérie nouvelle» à laquelle a appelé Abdelmadjid Tebboune, avait émis un certain nombre de recommandations en direction des walis, se déclinant essentiellement à travers une gestion par objectifs. Recommandé par le chef de l’Etat lui-même, qui voulait responsabiliser les walis dans leur gestion locale à travers une feuille de route devant être mise en application au niveau local. Celle-ci traite essentiellement de la qualité de vie du citoyen, du foncier économique, d’une gouvernance rénovée et maîtrisée, de la mobilité et sécurité routière, des zones à promouvoir entre l’ambition de relance et l’impératif d’attractivité et, en dernier, de la digitalisation et de l’intelligence collective. Le président de la République avait accordé aux walis six mois avant de procéder à une évaluation de la mise en application des recommandations sur le terrain. En ce sens, les walis rendront compte des résultats réalisés depuis la rencontre de février dernier. Intervenant, par ailleurs, en pleine crise sanitaire liée à la Covid19, cette rencontre inscrira certainement à son ordre du jour des aspects liés à la gestion de la pandémie.

Ismain
Vendredi 7 Août 2020 - 16:54
Lu 1100 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-09-2020.pdf
3.68 Mo - 19/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+