REFLEXION

RETARD DES TRAVAUX DE REHABILITATION DU QUARTIER ‘’SIDI EL-HOUARI’’ : Le wali d’Oran demande des explications



Le vieux quartier de Sidi El Houari d’Oran, classé récemment "secteur sauvegardé», a bénéficié depuis fort longtemps d’un "plan permanent de sauvegarde et de mise en valeur". Une enveloppe financière importante a été consacrée, dans le cadre du programme quinquennal élaboré, après la publication de l’opération de classement au journal officiel et l’aboutissement de toutes les procédures administratives prévues par la loi sur la sauvegarde et la mise en valeur des secteurs sauvegardés.  Le quartier de Sidi El Houari a été classé en secteur sauvegardé, le 13 juin 2011 sur approbation de la commission de la classification des monuments archéologiques et historiques et des secteurs sauvegardés, au niveau du ministère de la Culture . Ce quartier populaire, situé au cœur de la ville d’Oran, a été classé suite à l’élaboration d’un dossier complet comportant les volets social, culturel, géographique, patrimonial et archéologique, par la Direction de la Culture en collaboration avec ses habitants et un groupe de sociologues, d’architectes et d'historiens. Le classement de ce quartier, qui porte le nom du Saint Patron de la ville, l’Imam El Houari, a figuré parmi les recommandations du colloque international sur "la réhabilitation et la revitalisation urbaine d’Oran", organisé en octobre 2008. Cette opération a eu un écho positif auprès des habitants et les amoureux de ce quartier, qui souhaitent voir cette partie de la ville d’Oran comme centre de rayonnement culturel et touristique. Ils espèrent également pour ce quartier un classement mondial compte tenu des sites archéologiques qu’il recèle datant de plusieurs ères historiques, de la préhistoire à l’avènement de la civilisation arabo-musulmane, l’époque d’occupation espagnole, la présence ottomane et le colonialisme français. Une réunion consacrée, sur le dossier du vieux quartier, Sidi El Houari a été présidée avant-hier par le wali. Selon la wilaya « lors de cette réunion, le directeur du bureau des études, spécialisé dans ce dossier, a fait une présentation détaillée de l’ancien quartier classé : Sa superficie et ses limites et des divers monuments architecturaux datant de différentes époques historiques et son ancienne place de la République, place Kleber, ajouté à cela les différentes opérations de restauration programmées». Les travaux de restauration du quartier n’ont toujours pas été entamés malgré la disponibilité de la couverture financière nécessaire. Le wali a souligné que le but de cette réunion, était essentiellement de rendre effectif le lancement des travaux, compte tenu de l’existence d'études préliminaires. En 2015, le quartier historique de Sidi El-Houari (Oran) a été décrété "secteur sauvegardé, à la lumière d'un décret exécutif daté du 22 janvier 2015 portant création et délimitation du secteur sauvegardé de la "vieille ville" de Sidi El Houari. Le décret stipule qu’ "il est créé un secteur sauvegardé de la vieille ville de Sidi El Houari dans la wilaya d'Oran dénommé : vieille ville". Avec son classement, le quartier de Sidi El-Houari est devenu un secteur sauvegardé avec une réglementation spécifique et des projets spécifiques. Il s’agit de la sauvegarde du patrimoine. Il est recommandé d’éviter les constructions et les démolitions anarchiques. Toute construction doit répondre à un cahier des charges des plus rigoureux, exigeant l’intervention de spécialistes.           

 

Medjadji H.
Mercredi 25 Décembre 2019 - 16:45
Lu 394 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+