REFLEXION

RESIDENCE ‘’EL OUARCHANIS’’ : Le garde-fou de tous les dangers !

Voilà presque une dizaine d’années, que les locataires de la résidence ‘’El Ouarchanis’’, sis auprès de l’école primaire (ex-Voltaire) ne cessent d’attirer l’attention des autorités concernées sur le danger qui les guette en permanence, tendant à un total effondrement du parapet, fissuré depuis des lustres. A ce jour, rien ne semble se décider, et les malheureux résidents et autres passants demeurent toujours exposés au pire de toutes les menaces !



Encore une fois, les résidents de l’immeuble ‘’El Ourchanis’’, plus connu sous le nom du neuvième, dénoncent  le danger qui les guette, et  qui consiste en un effondrement du garde-fou  de la batisse, composée de 9 étages. Signalons à ce sujet, que cette menace depuis presque une dizaine d’années et a fait l’objet de plusieurs réclamations  émanant des locataires, sans la moindre suite. Les  faits de cette déplorable situation remontent à  l’année 2005 où  la façade du bâtiment a été ravalée par une entreprise, et où une partie du  parapet a été sérieusement endommagée par le maniement de l’échafaudage. Malheureusement, l’entrepreneur  ne s’est point gêné  pour colmater les fissures qu’il a causées  à une partie de garde-fou, malgré que l’anomalie lui ait été signalée. Depuis, l’association du quartier a saisi  le service de l’urbanisme  par une correspondance en date  du 05 Août 2008 pour l’informer de la gravité de l’état des lieux et des menaces qui pèsent sur les têtes des locataires et des passants. Il a fallu plus  de 5 mois, pour qu’une audience soit accordée aux membres de l’association en date du 31 Décembre 2008, mais par malheur aucune  décision concrète n’a pu être prise. Aujourd’hui, voilà presque 10 ans que  le  garde-fou menace de s’effondrer et risque fort de s’effriter  totalement en causant de graves  blessures, voire la mort  des  locataires  et des passants. Face à ce danger permanent, les résidents interpellent  les autorités concernées pour la réhabilitation   de cet immeuble qui date des années 60  et  le colmatage  urgent de cette clôture qui risque de céder, un de ces jours et être à l’origine de graves conséquences.

L.Ammar
Lundi 3 Décembre 2018 - 18:01
Lu 284 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-12-2018.pdf
2.64 Mo - 14/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+