REFLEXION

RESEAU NADA : Recrudescence des abus sexuels sur les enfants



C’est le terrible constat que fait le docteur  Salah Sarah, psychologue et télé-conseillère du programme “Je t’écoute”, lancé par le  le Réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant (NADA). Selon le collectif d’associations qui œuvre pour la protection des droits de l’enfant, parmi les violences dénoncées contre les enfants, les abus sexuels viennent en tête des appels reçus au numéro vert du réseau NADA, le 3033. Une étude présentée par des spécialistes en sociologie en 2016 révélait l’ampleur de ce drame. Ainsi, sur les 65 000 cas de violence enregistrés contre les enfants, 1600 ont trait à des abus sexuels !Ces mêmes experts, participaient à un séminaire international sur l’enfance agressé, organisé par la faculté de sociologie de l’université de Blida 2. Ils faisaient savoir que ce chiffre était loin de refléter la réalité. Selon eux, plusieurs enfants agressés souffrent en silence et ne se manifestent pas. Devant ce phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur, les scientifiques avaient rappelé le contenu du rapport de l’Unicef de 2014. Ce dernier avait, selon eux, classé l’Algérie parmi les 190 pays qui pratiquent la violence familiale.       

Salim
Lundi 19 Mars 2018 - 19:19
Lu 348 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma