REFLEXION

REPRISE DES ACTIVITES SPORTIVES A ORAN : Le Covid 19 préoccupe les gérants des salles de sports



Les gérants des salles de sport, contraints à un arrêt complet depuis plus de trois mois en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), sont impatients d’avoir le feu vert des autorités pour reprendre leurs activités, tout en promettant de respecter scrupuleusement les mesures préventives.  Interrogés par notre quotidien " Réflexion", plusieurs d'entre eux ont exprimé leurs inquiétudes par rapport à cette situation qui n'arrange pas leurs affaires. S'ils disent adhérer aux mesures décidées par le gouvernement pour contrecarrer le Covid-19, ces gérants font face à une «asphyxie financière» en l'absence de revenus. M.A gérant de la salle  gym à la cité des castors (Oran), affirme : «J'emploie dix personnes et, sincèrement, je ne sais pas comment les payer car nous n'avons enregistré aucune rentrée financière depuis presque quatre mois. Je me demande aussi si le fisc tiendra compte du caractère particulier de la situation et nous dispensera d'impôts pour ladite période». Interrogé sur les dispositions préventives nécessaires, il a expliqué avoir procédé à un traçage sur le sol de sa salle pour respecter la distanciation réglementaire d'un mètre carré entre chaque adhérent, outre la réduction du nombre habituel des abonnés. De son côté, Z. B le gérant de la salle de l'USTO fitness, a indiqué qu'il reçoit quotidiennement de nombreux appels téléphoniques émanant de ses abonnés qui, après près de quatre mois,  «commencent à s'impatienter tous pour reprendre l'activité», avant d'assurer que «les redevances fiscales et les factures d'électricité ne représentent pas vraiment un problème» pour lui. «Tout ce que je veux, c'est reprendre mon activité. D'ailleurs, je me suis déjà préparé pour la reprise et tout ce que j'attends désormais, c'est le feu vert des autorités compétentes pour passer à l'action». Comme pour le premier, le gérant de cette salle a assuré avoir pris toutes les mesures nécessaires pour garantir une reprise saine à ses clients, allant jusqu'à l'utilisation du thermomètre pour un contrôle régulier de leur température corporelle. M. A a promis également de réduire considérablement le nombre de ses abonnés à la reprise car, selon lui, «la salle n'admettra désormais que 30 à 40 athlètes, avec toutes les mesures d'hygiène nécessaires, notamment le gel hydroalcoolique et la désinfection du matériel de travail.«Même si les autorités compétentes décident de nous imposer d'autres mesures préventives pour éviter tout risque de contamination au coronavirus, nous les appliquerons à la lettre, car nous sommes tout autant soucieux de la santé de nos clients», a-t-il encore tenu à souligner.                          

Medjadji H.
Mardi 30 Juin 2020 - 16:55
Lu 345 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+