REFLEXION

RENFORCEMENT DE LA FORMATION AU SEIN DE L’ANP : Gaïd Salah concrétise la politique du Président

Décoré de la médaille de l’ALN, la médaille de l’ANP 2e chevron, la médaille du mérite militaire et la médaille d’honneur, le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah accomplit, sur instructions du président Bouteflika, chef suprême des forces armées, un travail de titan pour perfectionner la formation au sein de l’Armée Nationale Populaire à travers ses différentes écoles.



Ceci a permis aux écoles militaires algériennes d'être aujourd’hui en possession d'un capital d'enseignement et de formation d'une grande importance et d'être un réel berceau des compétences et un creuset fondamental où se forgent les compétences et les savoir-faire, d'où puisent nos différentes unités de combat l'élément humain compétent à même de lui garantir, d'une part, la poursuite de l'exécution de ses missions comme convenu, ouvrant grand la porte aux cadres futurs pour qu'ils puissent, concrètement, être à la hauteur de leurs homologues dans les armées étrangères puissantes, dans tous les domaines et sur tous les plans, d'autre part".

L’homme de confiance du Président
En 2003, une année avant la réélection de Bouteflika pour un deuxième mandat, le nom d’Ahmed Gaïd Salah figurait sur une liste de plusieurs généraux devant être admis à la retraite. Et pourtant, l’année suivante, il devenait chef d’état-major de l’armée et en 2013 vice-ministre de la Défense… Ancien maquisard, diplômé d’une école d’artillerie de l’ex-URSS, ce Général est d’une fidélité sans faille au président. « Nous sommes sous les ordres du moudjahid Abdelaziz Bouteflika», répète-t-il inlassablement. Le chef de l’État s’est d’ailleurs largement appuyé sur lui pour moderniser l’armée nationale populaire. Né le 13 janvier 1940 à Aïn Yagout, wilaya de Batna, Ahmed Gaïd Salah occupe depuis le 3 août 2004 la fonction de chef d'État-major de l'ANP. Depuis septembre 2013, il est aussi vice-ministre de la Défense. Il est reconduit dans ce poste dans le gouvernement Sellal V le 11 juin 2016. Maquisard à 17 ans, Ahmed Gaïd Salah est diplômé de l'Académie militaire d'artillerie Vystrel (URSS). En 2004, il est nommé chef d'Etat-major de l'armée et en 2013, vice-ministre de la Défense. Il a soutenu la réélection du président Abdelaziz Bouteflika en 2014.

Gaïd Salah : ‘’la confiance du peuple, fierté de l’ANP’’
Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah dit toujours lors de ses déplacements sur le terrain qu’il ne faut jamais oublier que les enfants de notre peuple, hommes ou femmes, à travers les quatre coins du pays, ne sauront jouir, au sein de l’Armée, de cette grande attention et de cette ouverture d’horizons prometteurs (...) sans l’appui et le soutien indéfectibles du Président de la République à la modernisation de l’ANP et à son appareil de formation militaire. Hautement qualifié, Gaïd Salah a eu un parcours excellent. Dès le mois d’août 1957, il est Commandant de Compagnie de l’ALN, successivement aux 21e, 29e et 39e bataillons. Après l’indépendance, Gaïd Salah est nommé Commandant de Brigade et Commandant du Secteur opérationnel Centre. Ensuite, successivement, Commandant de l’Ecole de Formation des Officiers de Réserve, Commandant du secteur Opérationnel sud de Tindouf, Commandant  adjoint de la 5e Région Militaire, Commandant de la 3e Région Militaire et Commandant de la 2e Région Militaire. En 1993, il est promu Général-Major. Il est Commandant des Forces Terrestres en 1994. En 2004, il devient Chef d’Etat-Major de l’ANP et en 2006, il obtient le grade supérieur de Général de Corps d’Armée, assurant la fonction de Chef d’Etat-Major de l’ANP.

Gaïd Salah : "Soyez fidèles à votre armée et votre pays"
Ahmed Gaïd Salah insiste toujours devant les jeunes cadres de l’ANP qu’ils doivent s’imprégner, avec une grande détermination, un raffermissement des rangs et une conjugaison des efforts, pour que l’Algérie demeure à jamais à l’avant-garde et préservée de tout malheur et que son avenir soit à la hauteur de sa glorieuse histoire. Le Vice-ministre de la Défense nationale salue, à chaque occasion, «l’hommage, la reconnaissance et la gratitude du peuple algérien envers son armée et sa confiance en les potentiels de ses forces armées», précisant que «cette confiance qui fait la fierté de l’ANP, déterminée à faire face à tous les défis rencontrés». À ce titre, il déclare à Rouiba le 16 février dernier : «nous n’allons absolument pas nous contenter de la capacité de l’appareil de formation de l’ANP à répondre aux exigences d’une formation moderne et de qualité, adaptée à nos besoins multiformes, mais nous œuvrons qu’il soit également et essentiellement une pépinière fertile pour inculquer aux personnels militaires de tous les échelons et de toutes les catégories, les principes d’une réflexion positive, perspicace et rationnelle, leur permettant d’appréhender le véritable sens de responsabilité et d’accomplir parfaitement leur devoir national en toute circonstance», a-t-il souligné. «Telles sont les caractéristiques de formation, cognitives, professionnelles, comportementales globales et complémentaires, que nous considérons comme étant la pierre angulaire de la réussite des efforts soutenus et continus de développement de l'ANP avec toutes ses composantes, enregistrés ces dernières années», a ajouté Gaïd Salah. «Ces résultats venant renforcer la confiance du peuple algérien en les capacités et l’état-prêt permanent de ses forces armées, motivent davantage l’ANP pour qu’elle soit à la hauteur de cette confiance, qui nous est chère, et par l’aide de Dieu, de relever tous les défis en dépit de leurs sources et de leur ampleur», s'est-il réjoui.

 

Ismain
Mardi 28 Février 2017 - 16:14
Lu 400 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2017.pdf
3.33 Mo - 10/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+