REFLEXION

RENCONTRE SUR LE PROJET D’AMENDEMENT CONSTITUTIONNEL : La fédération nationale de la société civile sensibilise les citoyens

Le président de la fédération nationale de la société civile, Tahir Chiha a affirmé, lors d'une rencontre organisée à la salle de la bibliothèque d' Oran en présence de l' ensemble des associations de la société civile de la wilaya d'Oran et des invités de marque que le projet d’amendement constitutionnel est "une opportunité pour le changement et la promotion de la société civile".



"Le projet d’amendement constitutionnel est une opportunité pour le changement et la promotion de la société civile, notamment parce qu'il comporte de nombreux points positifs concernant l’organisation de la relation entre les associations et les différents organismes", a estimé M. Tahir Chiha dans son intervention lors d'une rencontre sur le projet d’amendement constitutionnel où il  a évoqué les grands révolutionnaires  du pays notamment les héros Ahmed Zabana, Benboulaid, Larbi BenMehidi et sans oublier le déclenchement de la révolution du 1er novembre 1954 .  Tahir Chiha espère que la nouvelle Constitution sera à la hauteur  de l’événement du 1er Novembre 1954. Pour lui, l’Algérie a besoin d’une Loi fondamentale pour asseoir un Etat de droit. «Le 1er Novembre 1954, c’était le déclenchement d’un processus de libération d’un pays, espérons que le 1er novembre 2020 soit vraiment le déclenchement d’un processus de construction de l’Etat de droit et de la démocratie», souhaite Tahir Chiha. La promotion de la société civile et particulièrement des associations, "contribuera à transmettre les préoccupations des citoyens", a-t-il relevé avant de lancer un appel à une participation au référendum du 1er novembre prochain et à "voter pour le changement". La présentation de la mouture du projet d’amendement constitutionnel aux différents acteurs de la société civile pour enrichissement "est une preuve d’un changement dans les mentalités et de la promotion de son rôle dans la vie politique du pays", a soutenu par ailleurs, M. Tahir Chiha relevant la participation de son organisation à cette opération. Intervenant à cette rencontre, le docteur  a salué la présentation de la mouture du projet d’amendement constitutionnel aux différents acteurs de la société civile pour enrichissement", eu égard au fait que la "Constitution doit émaner du peuple pour le peuple", a-t-il dit. A ce propos, il a observé que cette opération qui a permis  la réception de plus de 5 000 propositions, est "une première dans l’histoire de l’Algérie, ayant permis l’implication et la promotion du rôle des associations", qui sont à la "base même de la promotion de la citoyenneté et de l’activation du rôle de la société civile". Et en dernier lieu, Tahir Chiha a rappelé l'ensemble des membres de la société civile pour sortir dans le terrain  sensibiliser les citoyens à aller voter en force pour une Algérie nouvelle.

Medjadji Habib
Lundi 19 Octobre 2020 - 16:24
Lu 116 fois
Oran
               Partager Partager

Oran