REFLEXION

RELIZANE : La gendarmerie enquête sur Belahmar



Le commandant du groupement territorial de Relizane, le lieutenant-colonel Abdennour Ayat, a révélé lors d’une conférence de presse que le charlatan Belahmar est dans de sales draps, plusieurs chefs d'accusations sont retenues contre Belahmar et les membres de son association médicale "Bachair al Chiffa". Les preuves énoncées par la gendarmerie contre Belahmar , après analyse des échantillons prélevés à l’institut de criminologie de Bouchaoui (Alger), sont lourdes et peuvent lui couter  plusieurs années en prison. Il est notamment reproché au tristement célèbre Raqi, la pratique d’une activité commerciale sans registre de commerce, l'utilisation de substances médicales sans autorisations, le recrutement de personnels infirmiers de manière illégale, l'utilisation de substances dangereuses et déversement de celle-ci de manière clandestine dans des endroits inappropriés. Pour rappel, cet énergumène qui a été condamné par le passé pour terrorisme, a animé pendant plusieurs années une émission de télévision sur Echourouk TV, et a été même invité par la Fédération algérienne de football que dirige Mohamed Raouraoua pour purifier les vestiaires de l'EN pour plusieurs rencontres. Rappelons, que Belahmar avait inauguré sa nouvelle clinique de « ruqiya », à Relizane, et fermée quelques heures, après par le wali de Relizane pour exercice illégal de la médecine, une décision qui intervient quelques jours après l’éclatement du scandale RHB.                         

Riad
Mardi 31 Janvier 2017 - 20:10
Lu 504 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-06-2019.pdf
3.61 Mo - 25/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+