REFLEXION

RELIZANE : La RN23, de plus en plus dégradée



La route nationale n°23 qui relie les chefs-lieux communaux de Zemmoura et Sidi Lazreg, ne cesse de se dégrader au fil des jours et a fini par s’user de bout en bout. Sa couche bitumineuse ne semble connaitre aucune réhabilitation depuis des lustres. Ce tronçon long d’environ 30 km donne du fil à retordre aux automobilistes qui l’empruntent au quotidien, et ce, à cause de son impraticabilité à plusieurs sections, comme, à juste titre, la section qui passe par le chef-lieu municipal de Zemmoura, dont la couche bitumineuse a été décapée depuis des années sans connaître la moindre esquisse de réhabilitation. Il y a aussi ce problème d’étroitesse de sa largeur qui ne permet pas un croisement optimal entre deux véhicules, cela sans évoquer les amoncellements de gravier, de sable et les empilements de parpaings sur les accotements à certains endroits,  constate amèrement l’un des transporteurs.Tous souhaitent vivement que la wilaya prenne en charge la réhabilitation de cette route névralgique à plus d’un titre. Devant cet état de dégradation de la route nationale RN23, les habitants de la région sud souhaitent l’inscription d’une opération pour sa réhabilitation dans les meilleurs délais afin d’améliorer les conditions de circulation et surtout éviter les accidents.                         

Smain
Samedi 18 Mai 2019 - 18:26
Lu 327 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-09-2019.pdf
3.53 Mo - 15/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+