REFLEXION

RELATIONS ENTRE OPERATEURS ECONOMIQUES : Le ministère de l’Industrie refuse toute ingérence



Le ministère de l’Industrie et des Mines s’interdit toute ingérence dans les relations de partenariat entre les opérateurs économiques. Dans un communiqué rendu public mercredi 12 février, le département de Ferhat Ait Ali affirme qu’il n’a pas vocation à  » s’ingérer dans la gestion des relations de partenariat entre les opérateurs économiques. De ce fait, le Ministère considère une éventuelle ingérence comme un dépassement de ses prérogatives et missions légales. » Le ministère souligne que « ses missions, telles que définies dans la loi, s’articulent, essentiellement, autour de l’élaboration et l’exécution de la politique industrielle et minière et le suivi de son application dans l’objectif de développer le tissu industriel national. » En outre, le département de M. Ait Ali dit veiller « à prendre des mesures de nature à promouvoir l’investissement productif à travers l’amélioration de l’environnement de l’investissement et le climat des affaires, à même de garantir une concurrence saine et loyale entre tous les opérateurs sans distinction de statut juridique et secteur économique. » « A cet effet, le Ministère de l’Industrie et des Mines n’a pas à être destinataire de courriers l’impliquant dans des questions qui ne relèvent pas de ses prérogatives, notamment celles liées aux choix et litiges entre les partenaires », conclut le communiqué.                                        

Nadine
Mercredi 12 Février 2020 - 16:01
Lu 558 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-02-2020.pdf
3.9 Mo - 19/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+