REFLEXION

REHABILITATION DES ARENES D’ORAN : 20 milliards de centimes pour ‘’rien’’

Les Arènes de Hai Mahieddine (Eckmühl) d’Oran ont fait l'objet de travaux de réhabilitation d'un montant de, 200 millions de dinars, ainsi que le téléphérique d'Oran pour ne citer que ces projets qui ont englouti des sommes colossales et qui se retrouvent plus de 20 ans après, dans leur situation initiale, au point mort.



Si les arènes ont nécessité plusieurs enveloppes financières d’un montant global de 200 millions de dinars, il aura fallu des averses qui se sont abattues sur la région d’Oran ces dernières semaines pour que des anomalies ou plutôt le colmatage refasse naturellement surface, pour confirmer le manque de rigueur dans les travaux et de fait, le suivi et le contrôle de ces travaux. Des fissures sont apparues justes après les dernières pluies au grand dam des oranais qui contemplent passivement, la mauvaise prise en charge des joyaux architecturaux, dont les arènes d’Oran en font partie. Parallèlement et en prévision des jeux méditerranéens de 2021, et sur un air de déjà vu, une nouvelle opération de réhabilitation du téléphérique d’Oran, a fait l’objet d’une réunion présidée par le chef de l’exécutif de wilaya et les directeurs centraux du ministère des travaux publics. L’opération consistant en la mise à niveau technologique du téléphérique, devait porter sur des travaux d’une complète réhabilitation avec installation de nouvelles cabines plus modernes. Les anciennes qui n’ont fonctionné que quelques temps pour subir par la suite des actes de vandalisme et leur  abandon avec plus de 29 milliards partis en fumée. On efface tout et on recommence, telle semble être le mode de gestion pratiquée. Les mêmes instructions fermes données par les anciens exécutifs, sont actuellement reprises pour que les travaux reprennent et que les délais soient respectés. Dans ce cadre, le wali d’Oran a instruit, l’entreprise en charge de la supervision du projet à faire preuve de « sérieux et de rigueur » dans les travaux, en particulier après avoir levé tous les obstacles techniques et renforcé le chantier avec de nouveaux ouvriers et également après avoir versé toutes les redevances financières. Selon ce qui a été annoncé, le projet devrait être livré vers la fin du mois de mai 2020.

Medjadji H.
Mercredi 27 Novembre 2019 - 15:36
Lu 671 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 22-09-2020.pdf
2.88 Mo - 21/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+