REFLEXION

REFORME PENITENTIAIRE: La formation pour prévenir la récidive



Le ministre de la Justice, garde des sceaux, Tayeb Louh, a affirmé à Koléa (wilaya de Tipasa) que la politique de réforme pénitentiaire adoptée par l’Etat depuis 2006, notamment dans les domaines de l'enseignement et de la formation a permis de réaliser des résultats "positifs" en termes de réinsertion des détenus et de prévention de la récidive. La politique de réforme pénitentiaire adoptée depuis 2006 à ce jour pour la réinsertion des détenus et la prévention de la récidive "a permis de  réaliser des résultats positifs", en témoigne la réussite de 11.275 détenus  aux épreuves du Baccalauréat, contre 27.219 au BEM, en sus de 7850 anciens détenus ayant bénéficié d'une insertion sociale dans le cadre des  dispositifs d'aide à l'emploi, notamment l'Agence nationale de gestion du  micro-crédit (ANGEM) signataire d'une convention avec l'administration pénitentiaire dans ce domaine, a indiqué M. Louh à l'issue d'une visite à l'établissement pénitentiaire de Koléa où il s'est enquis de près des  dernières technologies utilisées en matière de sécurisation de cet  établissement (caméras de surveillance HD dotées de fibre optique).  Il a cité, dans ce sens, la mise à niveau du système législatif relatif à l'établissement pénitentiaire dans son volet inhérent aux fonctionnaires de l'administration pénitentiaire en générale, et ce dans le but de  l'humanisation des conditions d'incarcération pour les détenus et le  soutien de la politique d'insertion sociale de ces derniers une fois leur  peine purgée".      

Nadine
Dimanche 8 Octobre 2017 - 18:39
Lu 214 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma