REFLEXION

REFORME DU BAC : Un projet devant les députés à la rentrée parlementaire



Le projet de réforme du baccalauréat,  porté depuis plusieurs années par l’ex-ministre de l’Education, Nouria Benghabrit, sans y parvenir, à cause de multiples blocages qui sont le fait de lobby conservateur, va-t-il enfin sortir des tiroirs. Selon le site El Bilad, qui cite une source du ministère de l’Education, le projet est fin prêt et sera bien  présenté par le ministre de l’Education, à l’occasion de la rentrée parlementaire, en septembre. Expurgé de la « touche » de l’ancienne ministre, le projet n’en garde pas moins les grandes lignes de réformes, telle que recommandées lors des multiples conférences académiques consacrées aux dossiers. Selon El Bilad, le nombre de jours d’examen, actuellement de cinq, sera ramené à trois et demie seulement, grâce à la nouvelle articulation de l’examen qui se déroulera en deux temps.  En effet, il y’aura une première partie du bac qui se déroulera à la fin de la deuxième année secondaire pour permettre d’examiner les candidats dans les matières dites secondaires. La deuxième partie du bac, qui aura lieu au bout de la troisième année secondaire portera sur les matières à haut coefficient, dite « matières essentielles » dans les différentes filières.  Les matières dites « identitaires, à savoir l’Histoire, l’éducation islamique ainsi que la langue arabe, qui ont longtemps cristallisé une polémique, garderont le statut de matières essentielles et figureront à l’examen, final en troisième année secondaire.  

Nadine
Lundi 5 Août 2019 - 20:18
Lu 356 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-08-2019.pdf
2.63 Mo - 19/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+