REFLEXION

RECUPERATION DES FONDS TRANSFERES VERS L’ETRANGER : Un dispositif sous tutelle du ministère de la Justice



Un dispositif relatif à la récupération des fonds détournés à l’étranger allait être mis en place sous la tutelle du ministère de la justice, a révélé, mardi, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer. Intervenant sur les ondes de la radio nationale, Belhimeur a indiqué que "la récupération de l’argent détourné et dilapidé sera engagée d’une manière résolue et réfléchie"  en réponse à une question sur les moyens de restituer une partie des capitaux détournés à l’étranger. Le porte-parole du gouvernement a, néanmoins, reconnu qu’"il sera difficile de récupérer l’essentiel de cet argent". Il a, dans ce sens, rappelé que l’opération de recouvrement des biens détournés obéissait à la  convention des Nations Unies portant sur la lutte contre la corruption, ratifiée en 2005.  Belhimer n'a pas manqué de souligner que le niveau d’application de cette résolution diffère d’un pays à un autre: il y a, d’une part, des pays comme les Etats-Unis, l’Angleterre et l’Allemagne qui sont généralement prêts à coopérer pour la restitution des fonds détournés, et, d’autre part, des pays comme la France, où atterrit, selon lui, l’essentiel des fonds algériens, qui se montrent "plus permissifs" envers ces fonds.

Nadine
Mercredi 19 Février 2020 - 15:51
Lu 910 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+