REFLEXION

RECRUTEMENT DE 11 000 NOUVEAUX ENSEIGNANTS : Benghebrit fait appel aux réservistes de 2017

Près de 11 000 nouveaux enseignants lauréats du concours de recrutement au titre de l’année 2017-2018 seront recrutés dans les trois paliers de l’éducation pour faire face au “déficit” en matière d’enseignants, mais aussi pour combler le vide que connaissent certains établissements scolaires en matière d’encadrement pédagogique dans certaines matières.



Le ministère de l’Éducation nationale envisage dans quelques jours d’envoyer des convocations aux  nouveaux enseignants inscrits sur la liste de réserve nationale, retenus lors du concours des enseignants de 2017 et de juin 2018, a révélé Ennahar Online. Quelques  11 000 postes vacants dans les trois paliers de l’éducation seront attribués aux nouveaux enseignants qui ont participé aux récents concours de recrutement, sachant que cette opération de recrutement concerne trente trois (33)  directions de l’Éducation Nationale, ajoute la même source. Le ministère de l’Éducation nationale, en collaboration avec un certain nombre de responsables de l’éducation, ont  réalisé une étude approfondie menée par les inspecteurs pour identifier le nombre  de postes vacants,  ce qui a incité le ministère à l’ouverture d’une plateforme électronique  de recrutement. Dans une récente déclaration, la ministre de l’Éducation nationale avait annoncé le recrutement de quelque 300 enseignants d’amazigh, en prévision de la prochaine rentrée scolaire et ce dans le cadre de processus de la généralisation de l’enseignement tamazigh. Mme Benghabrit a, en outre, fait part de l’existence de quelque 49.000 postes d’enseignants du primaire à combler et 7.000 autres spécialités dans différents domaines. Par ailleurs, la ministre de l'éducation nationale, Mme Nouria Benghabrit a  démenti, jeudi, avoir  autorisé les inscriptions des enfants nés entre le 1er et le 31 mars 2013 en première année primaire  pour la rentrée scolaire 2018-2019.  Dans un message posté sur sa page Facebook, le ministère de l'éducation écrit "certains médias ont diffusé des informations relatant que le Ministère de l'éducation nationale a ordonné l'inscription automatique des enfants en première année nés entre le 1 janvier et le 31 mars 2013, la cellule de communication  précise que la circulaire cadre du 24 juin 2018 rappelle que la scolarité obligatoire de l'année scolaire 2018/2019 aux enfants ayant atteint l'âge légal de scolarité (6 ans, c'est à dire les enfants nés entre 1 janvier 31 décembre 2012). En outre la disponibilité des places pédagogiques au niveau des circonscriptions déterminera la faisabilité du recours à la dérogation pour des enfants nés entre 1 janvier au 31 mars 2013".

Ismain
Vendredi 17 Août 2018 - 17:36
Lu 975 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-12-2018.pdf
3.1 Mo - 16/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+