REFLEXION

RARETE DE L’EAU POTABLE ET IMPRATICABILITE DE LA ROUTE A TISSEMSILT : Douar Enouacer cherche encore sa part de développement

La région d’Enouacer est une bourgade administrativement dépendante de la commune dans et daïra de Ammari, située à une quarantaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya Tissemsilt. Ce hameau composé de quatre douars dont les habitants n’ont pas cessé d’interpeller les responsables n’a pas encore bénéficié de sa part de développement.



Il a tant soif que l’eau est devenue par ces temps, ce qui est de plus cher, pour  les habitants qui précisent à travers nos colonnes,  à qui de droit, que leur vie est devenue tellement difficile que grand nombre parmi eux ont tout simplement détesté le douar le désertant carrément en quête d’une vie meilleure ou du moins vers là où le problème de l’eau n’est pas le casse-tête quotidien. On ne comprend par les vives déclarations des uns que la seule source d’eau étant un ancien puits qui se trouve dans un état indescriptible sur le point de se tarer. Ils affirment qu’il perd régulièrement de son niveau vu le nombre grandissant de la population locale et aussi de la forte demande en eau potable, s’ajoute à cela, la route qui est complètement dégradée au point où elle est devenue impraticable en hiver, où les usagers notamment, les écoliers endurent un vrai cauchemar pour rejoindre leurs écoles. Une telle situation a grandement pénalisé la population locale qui interpelle encore une fois les responsables locaux pour leur venir en aide et leur permettre de bénéficier du minimum des commodités qui font cruellement défaut notamment l’eau potable et la route.

A.Ould EL Hadri
Mardi 3 Mars 2020 - 16:29
Lu 207 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma